Congo-Kinshasa: Kasaï - 17 prisonniers bénéficient de la grâce présidentielle à Tshikapa

Au moins 17 détenus de la maison carcérale de Tshikapa, dans la province du Kasaï, ont été libérés ce mercredi 23 janvier 2019. Ils sont bénéficiaires de la grâce présidentielle.

La cérémonie de la libération de ces prisonniers bénéficiaires de la grâce présidentielle, dont 14 civiles et 3 militaires, s'est déroulée dans la prison centrale de Tshikapa, en présence du gouverneur de province a.i, Daniel Kantokola et d'autres personnalités judiciaires et militaires de la province du Kasaï.

Selon le représentant du procureur général du Parquet près la cour d'appel de Tshikapa, la libération de ces détenus est consécutive à l'ordonnance présidentielle n°18/133 du 29 décembre 2018, portant mesure collective de grâce au bénéfice des condamnés dont les jugements sont coulés sur toute l'étendue de la république.

Pour sa part, le gouverneur ai a salué cet acte du président de la république sortant, Joseph Kabila Kabange, avant de demander aux détenus libérés ce jour de se comporter en bon citoyen à partir de cette date de leur réintégration dans la société. Il invite ces derniers de se mettre à l'abri de toutes formes de récidive qui risquerait de les faire retourner devant les instances judiciaires pour une éventuelle condamnation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.