Algérie: 17 des 48 agences foncières du pays se plient aux obligations du cahier des charges

Constantine — Seulement 17 des 48 agences locales de gestion et de régulation foncières urbaines du pays "respectent les obligations stipulées dans le cahier des charges régissant leur relation avec leur environnement", a révélé, mercredi à Constantine, le directeur central au ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Abdelouahab Betrima.

A l'ouverture du 1er séminaire régional sur l'activation du rôle des agences locales de gestion et de régulation foncières urbaines, M. Betrima a indiqué que la majorité de ces établissements à caractère industriel et commercial (EPIC) délégués pour gérer les dossiers fonciers des collectivités locales enregistre des "lacunes de gestion sur le plan réglementaire".

Sur les 14 agences foncières des wilayas de l'Est présentent à ce séminaire régional "seulement 5 agences foncières fonctionnent conformément au plan des charges régissant leurs missions et activités", a ajouté le responsable, affirmant que le ministère de tutelle s'attèle à mettre à niveau les dispositions réglementaires de ces EPIC pour permettre la réussite du plan de développement national.

Considérées comme "un outil clé" dans l'aménagement urbain et le développement local, les agences foncières de wilayas, sont appelées à optimiser et à organiser leur système de fonctionnement pour être au diapason des défis de l'heure, a considéré M. Betrima.

Dans ce cadre, il a indiqué que le ministère de tutelle a lancé un vaste travail de diagnostic de la situation des agences foncières du point de vue capital, effectif administratif et technique, résultat et cahier des charges "pour venir à bout des lacunes et contraintes constatées".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.