Ile Maurice: Rodrigues-Agriculture - Elaboration d'un plan de biosécurité pour Rodrigues

communiqué de presse

La Commission de l'Agriculture de Rodrigues prévoit l'élaboration d'un plan de biosécurité pour le secteur agricole, cela dans le sillage de l'élaboration du National Biosecurity Plan. A cet effet, un atelier de travail s'est tenu, cette semaine, à l'hôtel Cotton Bay Resorts and Spa.

L'atelier a été animé par des personnes ressources de la Food and Agriculture Organisation (FAO) des Nations Unies et du ministère de l'Agro-Industrie et de la Sécurité alimentaire. Tous les partenaires dans le secteur de l'agriculture y ont été conviés.

Lors de l'ouverture de cet atelier, le Commissaire de l'Agriculture, M. Richard Payendee, a plaidé pour que Rodrigues soit légalement considéré comme un point d'entrée pour le contrôle de biosécurité.

Se référant aux problèmes rencontrés avec l'épidémie de la fièvre aphteuse en 2016, M. Payendee était d'avis que d'importantes leçons doivent en être tirées et que la tenue de cet atelier s'avère être l'occasion propice pour élaborer des mesures de biosécurité afin de protéger Rodrigues.

Quant au Dr Mwape Chiluba, Consultant Internationale auprès de la FAO, il a souligné l'importance de mettre en place un réseau de pré-alerte afin de gérer la biosécurité à distance. « En vue de mettre en œuvre ce plan, il est important de former les capacités locales dans tous les secteurs concernés », a-t-il indiqué.

Le plan de biosécurité inclura un plan de contingence et d'intervention rapide aussi bien que la gestion post-catastrophe. Ce plan permettra aux parties concernées d'avoir une approche intégrée par rapport à la biodiversité. Il fournira également un cadre de collaboration entre les partenaires et sera un outil pour obtenir l'apport financier auprès des bailleurs de fonds pour des projets futurs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.