Algérie: Intoxication au monoxyde de carbone - 3 décès en 24 heures à Djelfa et Khenchela

Alger — Trois (03) personnes sont décédées intoxiquées par le monoxyde de carbone, dont 02 enfants résidant dans la wilaya de Djelfa, durant les dernières 24 heures, indique, jeudi dans un communiqué, la Direction générale de la Protection civile.

Le bilan arrêté ce matin et s'étant du 23 au 24 janvier 2019, précise que la 3éme victime est issue de la wilaya de Khenchela, tandis que les secours de la Protection civile sont intervenus pour prodiguer des soins de première urgence à 31 personnes incommodées par le monoxyde de carbone CO, émanant des appareils de chauffage et chauffe-bains.

Trois (03) d'entre elles ont été secourues dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj, 05 autres à Chlef, 06 à Sétif, 05 à Constantine, 06 à Ain Defla, 05 à Mila et enfin une (01) personne à Laghouat.

"Les victimes ont été traitées sur place puis évacuées dans un état satisfaisant vers les établissements de santé ", souligne la même source.

Par ailleurs, et suite aux intempéries ayant affecté de nombreuses wilayas du pays, plusieurs interventions ont été effectuées, pour le sauvetage de personnes, infiltrations des eaux pluviales, chutes d'arbre déracinés et poteaux électriques, notamment à Alger, Tizi Ouzou, Skikda, Bouira, Bejaia, Sidi Bel Abbes, Oran, Boumerdes, Blida, Laghouat Bordj Bou Arreridj, Mila, Relizane et Sétif, est-il ajouté.

Au total, 80 opérations d'épuisements et pompages des eaux pluviales sur des habitations et édifices publics ont été effectuées par les services de la protection civile, alors qu'une opération de "recherche" est déclenchée par les services de la protection civile de la wilaya de Tizi Ouzou pour retrouver une personne disparue.

Celle-ci se trouvait à bord de son véhicule lorsqu'elle a été emportée par les eaux en crue de l'oued Boubhir, sis dans la commune d'Iloula Oumalou.

En revanche, les secours de la wilaya de Bejaia ont pu secourir une personne à bord d'un engin de travaux publics, au milieu de l'oued Soummam, détaille le communiqué, précisant que la victime "se porte bien".

Concernant l'état des routes suite à ces intempéries, la Protection civile fait savoir que 16 routes sont coupées à la circulation alors que 08 autres sont "difficilement" praticables, notamment dans les wilayas de Tizi Ouzou, Bouira, Bejaia, Blida et Laghouat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.