Congo-Brazzaville: BM - La deuxième édition de la « Semaine de partage de connaissances » s'ouvre lundi prochain

La représentation du Groupe de l'institution de Bretton Woods en République du Congo organise l'événement du 28 au 31 janvier, à Brazzaville, sur le thème « L'éducation au service du développement du capital humain ».

L'objectif visé est de disséminer une série de rapports analytiques récemment produits par la Banque mondiale (BM). Il s'agit, entre autres, du diagnostic systématique pour le Congo, des rapports de suivi de la situation économique et financière et celui sur le développement dans le monde en 2019. Un autre document analytique portera sur l'évaluation des politiques nationales.

Outre ces textes, la rencontre permettra également de poursuivre le dialogue sur les questions de politiques économiques et de réformes avec les autorités nationales ainsi que les autres partenaires.

« La Banque mondiale, dans son rôle de "Knowledge bank" ou "Banque du savoir", produit quantité de rapports analytiques qui constituent le socle de ses opérations de financement et aident les pays en développement à orienter leurs propres investissements. A ce titre, le partage de connaissances est donc un maillon essentiel de son action pour lutter contre la pauvreté, accroître la prospérité partagée et promouvoir un développement durable », affirme la représentante résidente de la BM au Congo, Korotoumou Ouattara.

Les activités prévues permettront aux experts de la Banque de partager leurs connaissances aussi bien avec les membres du gouvernement, les partenaires techniques et financiers, les organisations de la société civile, le secteur privé, qu'avec la communauté académique. Ces échanges permettront, de même, de recueillir leurs contributions pour enrichir le dialogue et nourrir les stratégies d'actions de la BM en République du Congo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.