25 Janvier 2019

Congo-Kinshasa: Nouveau départ !

Photo: Site Présidence RDC
Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo investi 5ème Président de la RDC

Evénement inédit. D'aucuns parlent d'un progrès démocratique ; d'autres encore d'une nouvelle page de l'histoire du pays. Oui. La RD. Congo a changé de guide à la tête des institutions congolaises. L'on parlera désormais de Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi, cinquième président congolais.

Le leader de l'Udps a été investi, officiellement, pour succéder à Joseph Kabila qui s'en est allé, sans atermoiement, en repos après 18 longues années de travail titanesque. Point n'est, donc, besoin d'en parler tout bas ; la date du 24 janvier 2019 a, vraisemblablement, porté des fruits agréables pour cette importante opinion nationale qui croit, haut et fort, à la "vérité" des urnes, telle que rendue publique par la CENI et, in fine, confirmée par la Cour Constitutionnelle. Ce n'est pas fini. Il va de soi qu'en dépit du champagne sablé en marge de la passation civilisée du pouvoir entre Kabila et FATSHI, les regards du souverain primaire sont, à présent, tournés vers les prochains jours, censés être plus beaux qu'avant.

Il est, essentiellement, question de faire rêver les congolais en résorbant la crise pénible qui fait patauger la quasi-totalité des secteurs de la vie sociale. Loin des cris et autres harangues, le candidat du CACH qui possède, depuis jeudi 24 janvier, les clés du Palais de la nation congolaise, est face à la base, mieux, au peuple congolais devant lequel, après l'aventure de Genève avec les sept leaders de l'opposition congolaise dont Bemba et Katumbi, il s'était incliné. Cette fois-ci encore, cfr les cris du public lors de la cérémonie de passation de pouvoir, cette base là ne jure que par le changement positif du social, en particulier. Jouissant, tout compte fait, de ses responsabilités régaliennes, il faut dire qu'au-delà d'immenses défis de gouvernance en sa présence, Félix Tshisekedi doit ainsi, courageusement, matérialiser le credo de son cher parti, du reste, hérité de l'idéologie politique du lider maximo, Feu Etienne Tshisekedi Wa Mulumba et qui se résume en la petite phrase : "le peuple d'abord".

L'heure est, à tout prendre, celle de la sélection des cerveaux spécifiques qui doivent, à tout prix et valablement, l'aider à concrétiser le projet d'actions politiques de l'Udps dont le cri de ralliement est, en clair, axé sur la restauration d'un Etat de droit sur l'ensemble du territoire national. Le fils biologique de Feu l'opposant historique, Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, déjà installé ; mais qui, malheureusement, n'a pas le contrôle du Parlement congolais, singulièrement, les assemblées provinciales et nationale, est ce nouveau Chauffeur du Congo-Kinshasa qui sera évalué d'ici cent jours. Et donc, c'est un nouveau départ.

En savoir plus

Félix Tshisekedi promet d'œuvrer à la «réconciliation»

La cérémonie d'investiture du nouveau président de la République démocratique du… Plus »

Copyright © 2019 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.