Sénégal: Inauguration du marché d'intérêt national de Diamniadio - L'infrastructure porte désormais le nom de feu Mamadou Lamine Niang

25 Janvier 2019

Le Président de la République, Macky Sall, a procédé hier, jeudi 24 janvier, à l'inauguration du marché d'intérêt national et de la gare des gros porteurs de Diamniadio. Selon lui, ce marché d'intérêt national qui porte le nom de feu Mamadou Lamine Niang, ancien président de la Chambre de Commerce et d'Industrie et d'Agriculture de Dakar, doit permettre au Sénégal de lever toutes ces contraintes qui pèsent sur notre compétitivité au niveau du marché régional.

Désormais, le marché d'intérêt national de Diamniadio porte le nom de feu Mamadou Lamine Niang, ancien président de la Chambre de Commerce et d'Industrie et d'Agriculture de Dakar. Cet infrastructure a été inaugurée hier, jeudi 24 janvier, par le président de la République Macky Sall. «Je saisis cette occasion pour rendre hommage à un homme qui a œuvré, toute sa vie, à la promotion d'un secteur privé fort, capable de porter, aux côtés de l'Etat, les défis du développement. Je veux nommer feu Mamadou Lamine Niang, président de la Chambre de Commerce, d'Industrie et d'Agriculture de Dakar, dont le combat, connu de tous, pour la réalisation de cette infrastructure, était sans répit», a anoncé le Président de la République Macky Sall.

Selon lui, le marché d'intérêt national doit permettre au Sénégal de lever toutes ces contraintes qui pèsent sur notre compétitivité au niveau du marché régional.

«Bâti sur une assiette foncière de 24 ha, le marché d'intérêt national est conçu pour être un marché apte à offrir aux distributeurs, aux producteurs locaux et aux PME, un véritable centre d'éclatement des productions agricoles. Le marché d'intérêt national devra, ainsi, être un véritable outil de renforcement de la compétitivité de nos produits agricoles, dans le marché sous régional et international», a-t-il laissé entendre.

La gare des gros porteurs qui a été inaugurée à la même occasion, assise sur une surface de 9,75 Ha, s'inscrit dans l'ambitieux programme de renouvellement du parc automobile.

«Le projet a permis d'acquérir cet important lot de matériel roulant que je viens de réceptionner. Ce matériel composé de 800 minibus pour les opérateurs privés du transport à Dakar, de 542 bus pour le transport interurbain de voyageurs, de 72 camions gros porteurs, de 50 taxis pour l'Aéroport international Blaise Diagne et de 250 tricycles électriques, traduit ma volonté de conforter le sous-secteur des transports routiers dans son rôle de moteur de croissance», a fait savoir le Chef de l'Etat.

Selon lui, ce programme contribuera à renforcer la base logistique, les infrastructures et les services de transports pour garantir une mobilité durable. Ainsi, exhorte-t-il, le secteur privé sénégalais à relever avec l'Etat, le défi d'une gestion responsable, efficace, mais surtout, rentable de ces infrastructures de dernière génération financées à hauteur de 105 millions de dollars, soit environ 55 milliards de FCFA. Le gouvernement veillera, dit-il, à la mise en place d'un modèle de gouvernance approprié en concertation avec toutes les parties prenantes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.