25 Janvier 2019

Gabon: La SETRAG déplore les incidents survenus récemment sur son réseau ferroviaire

Libreville — La Société d'exploitation du Transgabonais (SETRAG) vient d'annoncer à travers un communiqué qu'elle déplorait « les récents déraillements de trains ainsi que les nombreux ralentissements existant entre Andem et Abanga qui résultent de l'instabilité de la plateforme, entraînent des temps de parcours anormalement longs pour l'ensemble du trafic ferroviaire dont certains sont aussi notés de façon préjudiciable par des pannes de locomotives ».

Au regard de cette situation et tout en présentant ses excuses, la SETRAG a pris la décision de « suspendre temporairement les travaux de renouvellement de la voie afin de concentrer ses efforts et mobiliser ses ressources pour réduire les temps de parcours des trains tout en poursuivant les travaux de traitement en profondeur des zones instables ».

En outre la société d'exploitation a confirmé les disponibilités et le renforcement des locomotives affectées aux voyageurs et prévoit une amélioration progressive de la durée des parcours dès le 1er mars 2019.

La SETRAG a également informé les usagers que les trains de voyageurs partiront de la gare de Franceville (Sud-Est) à 17 heures avec effet le 21 janvier 2019. Pour des raisons pratiques, les enregistrements se feront de 7h30 à 15 heures pour un embarquement prévu ) 16 heures, souligne un communiqué de la société dont Infosplusgabon a reçu une copie. (Numéro vert : 06998244).

Rappelons que le Transgabonais est le chemin de fer du Gabon, dont le premier tronçon fut mis en service en 1978, composé d'une unique ligne de 669 km reliant Owendo, port minéralier situé dans la banlieue de la capitale Libreville, à Franceville, située sur le fleuve Ogooué.

Gabon

KOULA MOUTOU - Jean Massima et Hugues Mbandinga Madiya célèbrent les mères

C'est parce que les mères sont précieuses que le député du deuxième arrondissement de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Infos Plus Gabon

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.