26 Janvier 2019

Cameroun: Douala s'embrase, les forces de l'ordre tirent à balles réelles sur les manifestants

Photo: F Muvunyi/DW
Les régions anglophones du Cameroun en conflit

Sur le carreau, Célestin Djamen, conseiller municipal et responsable des droit de l'Homme a reçu une balle réelle au niveau de la cuisse. Il se trouve sous soins dans une formation sanitaire à Douala. Idem pour Maître Michelle Ndocky, elle aussi, blessée par balle réelle à la jambe

Du coup les esprits se sont surchauffé " Nous irons jusqu'au bout. Pour que la victoire de Mrc à la présidentielle soit reconnue. Nous continuerons à dire non à la mascarade du conseil constitutionnel. Nous sommes prêts a mourir " les militants du Mrc sont plus que jamais engagés.

Et Douala s'est embrasé. Des affrontements entre policiers et manifestants sont perceptibles dans les grandes agglomérations. Notamment à Logbessou où la police a investi les carrefours tôt le matin.

A Bepanda, manifestants et forces de l'ordre se regardent en chiens de faïence. Prêts à aller au corps à corps "Nous revendiquons ce qui nous revient de droit . Notre victoire à la présidentielle " clament les militants.

A la salle des fêtes d'Akwa, il est 10h. Les forces de l'ordre sont postées matraques et armes au point.

Les militants se regroupent pour prendre le départ de Bonanjo. On le voit bien la ville est en ébullition. Une histoire de victoire volée.

En savoir plus

La police tire a balles réelles sur des manifestants sans armes

Les marches blanches organisées ce jour a travers le monde par le Mouvement de la renaissance du Cameroun (Mrc,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.