Cote d'Ivoire: 15 Burkinabè tués en Côte d'Ivoire dans un accident - Le gouvernement du Faso annonce une mission

27 Janvier 2019

Un camion en provenance du Burkina Faso et transportant du bétail est entré en collision avec un minicar de transport de passagers. C'était le samedi 26 janvier 2019 à Kaouara (Ouangolodougou).

Le bilan provisoire, selon un communiqué du gouvernement du Faso, fait état de 15 Burkinabè tués et 07 blessés graves évacués dans un centre hospitalier de Korhogo.

Tout en souhaitant ses condoléances aux familles éplorées et en traduisant sa reconnaissance aux autorités ivoiriennes et à la communauté burkinabè pour leur grande mobilisation, le gouvernement du Faso prévoit de dépêcher une mission " dans les meilleurs délais " sur les lieux du drame pour exprimer la compassion de l'Etat aux blessés.

En attendant, les autorités du Burkina, par le truchement de sa représentation diplomatique en Côte d'Ivoire, indiquent avoir pris des dispositions en vue de l'identification et la prise en charge des victimes. Et ce, en concertation avec la Côte d'Ivoire.

Le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (Gspm) ivoirien avait donné un bilan de 13 décès, 26 victimes blessées légers évacuées à l'hôpital général de Ouangolodougou, 5 victimes en urgence absolue transférées au Centre hospitalier régional (Chr) de Korhogo.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.