Burkina Faso: Dix morts dans une attaque terroriste dans le nord du pays

Attaque terroriste à Ouagadougou

Le village de Sikiré, situé à une vingtaine de kilomètres de la commune de Arbinda, dans la province du Soum, a été la cible d'une attaque ce dimanche. Dix personnes ont été tuées.

Les assaillants sont arrivés à bord de motos et de « tricycles » dans le village. Dimanche est le jour du marché à Sikiré. L'attaque s'est déroulée en milieu de matinée au moment où le marché se remplissait.

Une dizaine d'hommes armés ont ouvert le feu sur les habitants du village avec des kalachnikovs. Selon un élu local de la commune d'Arbinda, « ils ont fait des tours dans le village et ouvert le feu sur les populations ».

Dix personnes, toutes des civils, ont été tuées. Deux blessés ont été évacués dans un centre de santé.

Ils ont également saccagé et incendié des boutiques et autres commerces, selon notre source qui préfère garder l'anonymat. Après l'attaque, les gens ont préféré rester chez eux.

Le 10 janvier dernier, douze personnes avaient été tuées dans le village de Gasseliki, localité située à une trentaine de kilomètres au sud d'Arbinda, dans la province du Soum, placée sous état d'urgence depuis le début de l'année.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.