27 Janvier 2019

Ile Maurice: Animaux morts après une stérilisation - La MSAW parle de diffamation et montre les crocs

L'anesthésie l'avait tellement endormi que le chien ne s'est jamais reveille... Ce n'est pas la première fois que la Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW) se retrouve au centre d'une polémique. Le week-end dernier, un habitant de Cité Malherbes en a fait les frais. Un de ses chiens, qui s'était fait stériliser dans la matinée, n'a pas survécu.

Selon le maître, une trop forte dose d'anesthésiant aurait été administrée à l'animal. De même, il insiste sur le fait que le vétérinaire n'aurait pas respecté les normes d'hygiène.

Ce n'est pas le premier cas. Une dizaine ont été notés dans le passé. Durant l'année écoulée, plusieurs habitants de la région de Port-Louis étaient montés au créneau contre la MSAW. Après une journée de stérilisation à Vallée-des-Prêtres, plusieurs maîtres ont subitement perdu leurs chiens et chats. Certains de ces animaux ne se sont jamais réveillés après l'opération.

Au total, à hier, trois chats et un chien étaient morts. Selon d'autres habitués, la situation commence à devenir effrayante. «Dimounn népli éna konfians pou amenn zot zanimo laba... Pé bizin pey gro-gro kas pou al dan le privé.»

Du côté de la MSAW, on invite les propriétaires à venir à Rose-Hill immédiatement pour donner les soins nécessaires aux animaux malades après un traitement effectué par l'organisme et à fournir les informations exactes. «Pour les animaux qui sont malheureusement décédés, nous avons demandé aux propriétaires de venir faire une autopsie, afin de savoir dans quelles circonstances ils sont morts.» Les propriétaires sont aussi invités à déposer une plainte.

Le président de la MSAW, Arun Bhinda, lui, ne perd pas de son mordant. Il grogne qu'il pourrait y avoir des plaintes pour diffamation contre les internautes qui ternissent la réputation de la MSAW sur les réseaux sociaux.

Ile Maurice

Curry de crevettes à Siddick Islam - Un gardien de prison acquitté

«There is no case to answer.» La Senior Magistrate Najiyah Dauharry-Jeewa, de la cour de Rose-Hill, a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.