Algérie: Inondations du Complexe d'El Hadjar - 2,25 milliards DA de manque à gagner en cas d'arrêt

Annaba — Le manque à gagner du Complexe Sider El Hadjar (Annaba) avoisinerait 2,25 milliards DA en cas d'arrêt des activités de la zone chaude (haut fourneau et aciéries) durant 15 jours suite aux récentes inondations, a déclaré lundi le PDG du complexe, Chamseddine Maâtallah.

Dans une conférence animée au siège du complexe, présidée par le secrétaire général du ministère de l'Industrie et des Mines, Kheireddine Medjoubi, le même responsable a indiqué que "parallèlement au pompage des eaux infiltrées dans le haut fourneau et les aciéries, les opérations d'assèchement des installations industrielles touchées par les eaux se poursuivent pour favoriser la reprise de l'activité du complexe dans les plus proches délais".

Le Secrétaire général du ministère de l'Industrie et des Mines a salué, dans ce contexte, "l'intervention professionnelle et responsable du personnel du Complexe Sider, ainsi que la mobilisation des travailleurs pour préserver les installations", relevant que leur action anticipative a permis d'éviter la détérioration des installations submergées par les eaux.

M. Medjoubi s'est également enquis, en compagnie du wali d'Annaba, Toufik Mezhoud, de l'ampleur des dégâts et du déroulement des opérations de pompage des eaux de la zone chaude et des opérations d'assèchement des installations.

Les intempéries, enregistrées jeudi et vendredi dans la wilaya d'Annaba, avaient causé de vastes inondations suite au débordement des affluents de l'Oued Larabâa qui passe par le Complexe avant de rejoindre l'Oued Seybouse qui a tardé à se déverser dans la mer. Plusieurs wilayas voisines ont envoyé à Annaba des équipements pour le pompage des eaux et faire face à l'ampleur des dégâts causés par ces inondations.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.