29 Janvier 2019

Angola: Réouverture des routes nationales en février

Luanda — Le ministre de la Construction et des Travaux publics, Manuel Tavares de Almeida, a annoncé lundi à Luanda la réouverture de la circulation routière dans certaines régions du pays à partir de février.

Il s'agit de sections telles que Lucala-Cacuso (Cuanza Nord / Malanje), Alto-Dondo et Waku-Kungo (Cuanza Nord / Cuanza Sul) et Kachiungo-Cunhinga (Huambo / Bié).

Le ministre, qui s'exprimait lors de la conférence sur les "Mesures visant à soutenir l'augmentation de la production nationale", a dit qu'à la date prévue, les routes principales structurantes seront opérationnelles.

La route Dondo-Saurimo-Luena fait également partie des voies à achever plus tard cette année, après leur récupération dans le cadre du programme "Sécurité routière", qui vise à rétablir les caractéristiques techniques de celles qui n'ont pas fait l'objet de travaux de maintenance.

Il a ajouté que le secteur travaillait à l'achèvement de la route Nzeto-Soyo, en plus de mener une étude sur le réseau autoroutier national.

Pour la province de Luanda, un "programme spécial" a été conçu pour résoudre les problèmes de mobilité et d'accès, avec la construction d'un total de 41 nœuds routiers, pour lesquels il est prévu de lancer un appel d'offres public, conformément aux exigences de la SADC,.

D'autre part, il est prévu de construire la deuxième circulaire et ses radiales respectives, qui quittent le centre-ville et relient les deux routes circulaires: l'autoroute Fidel de Castro et la section Luanda / Bengo, un accès rapide au nouvel aéroport international de Luanda (NAIL).

Angola

Le pays projette de renforcer la coopération militaire avec la Chine

L'Angola compte se rapprocher du gouvernement chinois pour consolider ses bases, en vue de l'application des projets… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.