29 Janvier 2019

Cote d'Ivoire: RHDP - Que bédié sache qu'il a échoué

Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani porte-parole principal du Rhdp a animé une conférence de presse au siège provisoire de ce parti à Cocody le mardi 29 janvier 2019 pour apporter la réplique au président du Pdci-Rda Henri Konan Bédié, qui avait traité les militants de Rhdp, de gens enrôlés de force, ou avec de l'huile, du riz et du chiffon.

Kobenan Kouassi Adjoumani a estimé que Henri Konan Bédié a franchi le rubicon en qualifiant le Rhdp de parti de détourneurs de deniers publics, et ses membres et militants, d'enfants adultérins d'Houphouet Boigny.

« Que le président Bédié sache qu'il a échoué. Ces propos trahissent la haine et la rancune pour un dinosaure politique qui se dit et se dédit. Les deux tiers du Pdci Rda sont au Rhdp. Nous estimons que sous la gouvernance du président Alassane Ouatata, nous avons placé le président Bédié sur un chameau, mais les autres l'ont tiré et l'ont mis sur un cabri.

Figurez vous que le président Houphouet Boigny a confié son héritage à Bédié, et il y a eu le coup d'État.

Avant le coup d'État, l'héritage a été disloqué avec la création de plusieurs partis. Aujourd'hui, le parti qui restait, le président Bédié est en train de le perdre », a regretté le porte parole du Rhdp.

Pour Adjoumani, la récente sortie du patron du plus vieux parti de Côte d'Ivoire est en contradiction avec sa personnalité.

« On a beau quitter le Pdci pour être ailleurs, le président Bédié reste tout de même un monument politique que nous ne devons pas désacraliser, or tel qu'il est en train de partir, ce n'est pas bien pour lui, c'est pour cela nous l'interpellons.

Que le président Bédié n'emmène pas la Côte d'Ivoire dans un autre concept plus nocif que l'ivoirité. C'est une véritable insulte que Bédié a administrée au Rhdp. Quand on aspire au pouvoir d'État, on prend de la hauteur », a-t-il poursuivi.

Sur la possibilité d'un recours à la justice contre l'auteur de ces propos, le ministre a précisé que le jeu n'en vaut pas la chandelle.

« C'est le Rhdp qui est attaqué, on a un président du parti qui s'appelle Alassane Ouattara; si demain il estime qu'on doit le poursuivre, il fera mais je ne pense pas que le Président Alassane Ouattara ira jusqu'à cela ».

Cote d'Ivoire

Italie - Tiémoué Bakayoko victime de cris racistes

Coupable avec son coéquipier ivoirien Franck Kessié il y a quelques jours, d'un chambrage peu… Plus »

Copyright © 2019 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.