30 Janvier 2019

Angola: La réunion du bassin de la rivière Cunene a lieu à Lauca

Luanda — Des délégations du Ministère de l'Energie et des Eaux de l'Angola et de la Namibie ont commencé mardi, dans le barrage de Laúca, à Malanje, la 29ème réunion des comités de travail du Bureau du projet pour la construction du barrage de Baynes et du groupe de travail Calueque.

Pour ce mercredi, une réunion ministérielle est prévue ainsi qu'une visite au barrage de Lauca, selon un communiqué de presse du ministère de l'Énergie et des Eaux parvenu mardi à l'Angop.

Cette rencontre entre les deux ministres abordera plusieurs questions liées à la Commission technique permanente conjointe pour la rivière Cunene (CTPC), en mettant l'accent sur l'étude de faisabilité du barrage hydroélectrique binational de Baynes et les projets d'approvisionnement en eau et en énergie dans la région de Calueque. et d'autres régions frontalières.

Le projet hydroélectrique de Baynes est situé sur la rivière Cunene, sur la frontière internationale avec la République de Namibie, à 48 kilomètres en aval des chutes d'Epupa.

Le Bas Cunene, région qui s'étend sur environ 185 km des chutes d'Epupa à l'embouchure de l'océan Atlantique, est considérée comme la zone d'influence du projet.

Selon des études préliminaires, l'AHE Baynes consistera en un barrage à paroi rocheuse en béton, d'une hauteur de 200 m, d'une cime de 1025 m, d'une longueur de 40 km et d'une zone inondable de 58,15 km2 entièrement stockée.

La centrale aura une capacité de 600 MW, dont 300 MW pour l'Angola et 300 MW pour la Namibie.

L'approbation de sa construction par les deux gouvernements a eu lieu en novembre 2014, sur la base d'une étude de faisabilité réalisée en 2013 par le consortium Cunene, composé de quatre sociétés brésiliennes.

La gestion des activités relatives à l'AHE Bayes incombe aux bureaux de projet de Baynes de chaque pays.

Angola

Huíla - L'ouverture du centre d'hémodialyse différée

L'ouverture au public des services du Centre d'hémodialyse de la province de Huíla, initialement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.