30 Janvier 2019

Afrique: CAN 2023 - La réaction de la Côte d'Ivoire suite au « glissement »

Photo: Africa Top Sports
Le président de la CAF en compagnie du chef de l'état ivoirien Alassane Ouattara

Après plusieurs tractations et moult rebondissements, la Côte d'Ivoire décide d'organiser la CAN 2023 et non celle de 2021 qui lui avait été attribuée depuis belle lurette. Ahmad a réussi son opération glissement. Après avoir obtenu les accords du Cameroun et de la Guinée pour décaler de deux ans l'organisation de leur CAN, le président de la Confédération africaine a enregistré mardi celui de la Côte d'Ivoire, qui organisera donc l'édition 2023.

Ce mardi 29 Janvier à l'issue d'une visite à la FIF à la Présidence, l'annonce officielle de l'organisation de la CAN 2023 en Côte d'Ivoire au dépend de celle de 2021 a été faite. « Le gouvernement a pris acte de la décision de la CAF. Le président a tenu à exprimer sa solidarité à l'ensemble des sportifs africains, et surtout exprimer notre solidarité au Cameroun pour les investissements importants qui ont été réalisés. La Côte d'Ivoire, pays de solidarité, d'hospitalité et de dialogue, ne peut pas échapper à sa vocation d'être toujours aux côtés de la jeunesse africaine pour un évènement aussi important », a confié le ministre des Sports, Paulin Claude Danho.

Mais la Fédération ivoirienne de football (FIF) comptait bien accueillir la compétition dès 2021. Elle avait même saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour contester le glissement de dates choisi par la confédération. Après l'annonce de ce mardi, la FIF doit à présent retirer ce recours. Après 1984, la Côte d'Ivoire accueillera la Coupe d'Afrique des Nations de football pour la deuxième de son histoire en 2023.

Afrique

CAN 2019 / Algérie - Plusieurs morts après la qualification des Fennecs pour la finale !

La qualification des Fennecs dimanche pour la finale de la CAN 2019 a fait plusieurs victimes en Algérie. On… Plus »

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.