Algérie: Inauguration de trois nouvelles infrastructures sécuritaires à Chlef

- La couverture sécuritaire à Chelf a été renforcée, mercredi, par l'inauguration de trois nouvelles infrastructures sécuritaires.

Il s'agit d'un Centre inter-wilayas du matériel, d'un célibatorium et d'une nouvelle résidence de la police, inaugurés respectivement à Oum Droue , pour les deux premières structures, et au niveau de l'unité de maintien de l'ordre 112 du chef-lieu de wilaya, pour la 3eme, par le Directeur général de la sureté nationale (DGSN), le colonel Mustapha Lahbiri, en compagnie du wali de Chlef, Mustapha Sadek, et des autorités civiles et militaires de la wilaya.

S'étendant sur une surface de cinq hectares, le centre inter-wilayas du matériel (CIM), inauguré par le DGSN, va chapeauter pas moins de 93 services sécuritaires relevant de cinq wilayas (soit Chlef, Ain Defla, Relizane, Tissemssilt et Tiaret), selon les explications fournies sur place.

Ce nouveau CIM est destiné à renforcer les services opérationnels de la police des wilayas concernées en logistique et moyens nécessités pour leur bonne marche. Sa réalisation est inscrite au titre des efforts de décentralisation de la gestion de ces services, tout en contribuant à la réduction de la pression sur les services régionaux de finance et d'équipement de Blida et Oran, est-il ajouté.

Ce centre a notamment pour mission d'assurer le suivi de la gestion comptable du matériel et de la logistique, au même titre que la réalisation des infrastructures, l'entretien et la sauvegarde du patrimoine immobilier de la police.

Sur place, le DGSN a, également, procédé à l'inauguration d'un célibatorium de la police, baptisé du nom du chahid du devoir, l'inspecteur de police "Mohamed Sahnoune", assassiné par un groupe terroriste le 6 août 1994, à la cité Charraf de Chlef.

Un nouvelle résidence de la police, d'une capacité de 430 lits, a été, également, inaugurée par le colonel Lahbiri au niveau de l'unité de maintien de l'ordre 112 du chef-lieu de wilaya, au titre des efforts de mobilisation des meilleures conditions de travail susceptibles de permettre aux éléments de la police de remplir aux mieux leur mission sécuritaire.

Durant cette visite à Chlef, le Directeur général de la sureté nationale (DGSN) s'est rendu au siège de la sureté urbaine de Douaidia, à Boukadir, où il a instruit de l'impératif de réunir "toutes les conditions humaines nécessitées pour les personnes maintenues en garde à vue", dans le cadre du respect des lois de la République et des principes des droits de l'homme.

La couverture sécuritaire est estimée à 100% au niveau des 12 daïras de la wilaya de Chlef, a indiqué dans une déclaration à la presse, l'inspecteur régional de la police du Centre, le contrôleur de police Mahmoud Rabah, qualifiant ce taux d'"excellent" comparativement à la moyenne nationale, en la matière.

La moyenne de couverture, à Chlef, est estimée à un policer pour chaque 255 citoyens, a-t-il précisé, à ce propos, non sans souligner l'importante contribution attendue de ces nouvelles infrastructures, dans le renforcement des services opérationnels de la police, et partant de l'amélioration de leur mission dévolue à la protection des citoyens et de leurs biens.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.