Cote d'Ivoire: Visite du président de la CAF - La Fif va rendre compte aux clubs, vendredi

Le président de la CAF en compagnie du chef de l'état ivoirien Alassane Ouattara
31 Janvier 2019

Le Comité exécutif de la Fédération ivoirienne de football (Fif) s'est réuni, hier, au siège de la Fédération, à Treichville.

Une rencontre qui a porté essentiellement sur la récente visite, à Abidjan, du président de la Caf et de l'audience que lui a accordée le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara.

Entretien à l'issue duquel le Président de la République a accepté, par solidarité avec le Cameroun, l'organisation, en Côte d'Ivoire, de la Can 2023.

Celle de 2021 qui lui revenait de droit ayant été réattribuée au Cameroun qui n'était pas prêt pour l'organisation de l'édition 2019.

Le président Sidy Diallo, qui a pris part à cette rencontre avec son vice-président, Sory Diabaté, a fait le compte rendu de cette visite à ses plus proches collaborateurs.

Après cette réunion du comité exécutif, la Fif va également faire le point sur la situation aux clubs, ce vendredi, à 10 h, à l'Hôtel Palm club de Cocody.

Ce sera certainement l'occasion pour elle de recueillir l'avis des clubs face au dénouement de ce feuilleton qui a alimenté les débats du monde sportif ivoirien et africain, ces dernières semaines.

Mais également de se mettre d'accord sur la démarche à suivre, relativement à la plainte déposée au Tas (Tribunal arbitral du sport) par la Fif, après la décision de la Caf.

Avant d'aller au Tas, l'instance du football ivoirien avait consulté les clubs. C'est donc une démarche logique que de revenir vers eux pour décider, ensemble, de la conduite à tenir, après l'audience accordée par le Chef de l'Etat, mardi, au président de la Caf.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.