Mauritanie: Début des travaux de l'atelier sur la revue du Programme National pour le développement du secteur de l'éducation

Les travaux de l'atelier sur la revue annelle conjointe du Programme National de développement du Secteur de l'éducation (PNDSE) ont débuté mercredi matin à Nouakchott.

La revue a pour objectif de faire le bilan de l'année écoulée, d'analyser les performances du secteur et de présenter le plan d'action pour l'année suivante.

A l'issue de cette revue, des recommandations doivent être formulées et des mesures stratégiques identifiées afin de lever les obstacles entravant leur mise en œuvre et garantir l'accès pour tous à une éducation de qualité en Mauritanie.

Les participants, représentant les ministères concernés par le programme, discuteront pendant 3 jours, plusieurs thèmes portant, entre autres, sur la situation du secteur (analyse des indicateurs) ; les enfants déscolarisés ou non scolarisés ; des expériences réussies sur l'intégration des enfants hors école ; des enfants en situation d'handicap dans le système éducatif ; sur la formation qualifiante de la formation technique ; regroupement et gestion de l'éducation au niveau régional et enfin, genre et équité dans le système éducatif.

Dans le discours qu'il a prononcé, à cette occasion, le ministre de l'Economie et des Finances, M. Moctar Ould Djay a affirmé que les autorités publiques, sur instruction du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz accordent la priorité à la diffusion de l'éducation de base et au développement de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Il a ajouté que la revue constitue un tournant décisif dans le processus de mise en œuvre du Programme National de Développement du Secteur de l'éducation parce qu'elle coïncide, a-t -il dit , d'une part, avec la fin de la deuxième phase et d'autre part, avec le début de préparation de la troisième phase qui constitue l'un des axes de la stratégie de développement accéléré et de prospérité partagée adoptée par le gouvernement du Premier ministre, M. Mohamed Salem Ould Béchir.

M. Ould Diay a précisé que l'approche globale, la méthode participative, la coordination et la consultation ont constitué la base d'exécution et de suivi du programme avant de souligner que le gouvernement accorde une importance capitale à cette revue et s'attelle constamment à faire aboutir les orientations stratégiques et les objectifs scientifiques à travers une préparation minutieuse permettant de relever les défis.

De son côté, le directeur des projets "Education et Formation" a indiqué que la revue permet de dégager les points de réussite et d'échec du programme et d'avoir une vision qui va guider, par l'expérience, réussie à éviter les faiblesses et les hésitations.

La cérémonie s'est déroulée en présence des ministres de l'enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des Tics ; de l'éducation nationale, de la formation professionnelle ; des affaires islamiques et de l'enseignement originel, du secrétaire général du ministère de l'économie et des finances et des représentants des partenaires au développement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.