Sénégal: Des acteurs évaluent les interventions du projet "Naatal Mbay" en Casamance

Kolda — Les acteurs des filières riz et maïs de la région naturelle de Casamance encadrés par le programme « Feed the Future Sénégal ; Naatal Mbay » ont tenu jeudi, à Kolda (Sud), un atelier bilan des années d'intervention dudit programme, a constaté l'APS.

Sur un objectif de 130.000 ménages, dans sa phase de démarrage en 2014, le programme a touché 62106 familles en Casamance, soit 47°/°.

Dans le cadre de l'amélioration de la productivité pour une meilleure compétitivité des produits agricoles, des performances ont été enregistrés respectivement avec le riz pluvial dont le rendement passe de 490 kg /ha en 2014- 2015 à 1605 kg/ha en 2017, soit une hausse de 228 °/°.

Pour le maïs, de 612kg/ha en 2014-2015, le rendement passe à 1621 kg /ha en 2017-2018, soit une progression de 165 °/°.

Dans les régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda, le projet a facilité le renforcement de la concertation entre les acteurs des chaines de valeur riz pluvial, maïs et mil pour une meilleure coordination des activités relatives à la recherche, la multiplication, la certification et la commercialisation des semences .

Près de 61188 producteurs de la Casamance ont eu accès à l'information climatique et 42343, soit 65 °/° l'ont utilisée comme outil d'aide à la prise de décision pour le démarrage des activités agricoles.

Par ailleurs, pour atténuer les pertes subies du fait d'un déficit pluviométrique constaté à la fin de l'hivernage, des producteurs qui, avaient souscrit à l'assurance indicielle agricole, ont bénéficié de remboursements.

« Naatal Mbay », un projet du gouvernement des Etats-Unis d'Amérique, mis en œuvre par l'Agence des Etats -Unis pour le Développement International (USAID), a été lancé en 2015 et prendra fin en Avril 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.