1 Février 2019

Guinée Bissau: La Position extérieure globale reprend des couleurs en 2017

Selon la Balance des paiements et position extérieure globale de la Guinée-Bissau au titre de l'année 2017, la Position extérieure globale s'est améliorée, en s'établissant à -101.821,3 millions en 2017 contre -156.437,8 millions à fin 2016.

L'analyse de la structure géographique de la position extérieure globale nette à fin 2017 fait ressortir une situation positive avec les autres régions du monde (46.757,5 millions) contre une situation débitrice avec la Zone (-34.235,0 millions) et les autres pays de l'UEMOA (-114.343,8 millions).

Selon la même source, les transactions économiques et financières de la Guinée-Bissau avec le reste du monde se sont traduites, au terme de l'année 2017, par une réduction de l'excédent du solde global de la balance des paiements, résultant d'une baisse de l'excédent du solde des transactions courantes et d'une détérioration du compte financier dont l'impact a été atténué par la hausse de l'excédent du compte de capital.

L'excédent du compte courant est ressorti à 2.252,4 millions en 2017 contre 10.056,3 millions enregistrés une année plus tôt, en raison de l'aggravation du déficit de la balance des services et de la baisse de l'excédent de la balance des revenus primaires dont l'impact a été atténué par l'amélioration des soldes des balances des biens et des revenus secondaires.

Les échanges de biens ont dégagé un excédent de 28.301,3 millions en 2017 contre 27.491,1 millions en 2016, en raison essentiellement de la progression des exportations de noix de cajou dont l'impact a été quelque peu atténué par la hausse des importations.

Le déficit de la balance des services s'est aggravé de 14,6%, pour ressortir à 69.844,7 millions en 2017, en raison notamment de la hausse du fret, sous l'impulsion des importations dont l'effet a été accentué par l'aggravation du déficit du solde des voyages.

L'excédent du compte de revenus primaires s'est réduit de 9.222,6 millions, pour se situer à 8.399,8 millions en 2017, en liaison avec la baisse des ressources provenant du secteur de la pêche du fait des retards dans la conclusion des négociations avec l'UE.

Les entrées nettes au titre du compte de revenus secondaires ont augmenté de 36,6%, passant de 25.910,8 millions en 2016 à 35.396,1 millions en 2017, en rapport avec la hausse des ressources reçues au titre de la coopération internationale. L'accroissement des transferts des migrants a aussi contribué à cette tendance.

L'excédent du compte de capital a enregistré une progression importante pour se situer à 60.581,1 millions en 2017 contre 29.564,1 millions en 2016, en liaison avec la hausse des flux de ressources reçues au titre des transferts en capital en faveur des administrations publiques et les remises de dettes enregistrées.

Guinée Bissau

Le Congrès sur l'éducation environnementale fortifie la CPLP

Le secrétaire d'État à l'Enseignement technique et professionnel, Jesus Baptista, a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.