Congo-Kinshasa: L'écrivain Kadima Mpoyi déplore le saccage de la Maison de la culture à Kananga

1 Février 2019

L'écrivain Kadima Mpoyi déplore le saccage de la Maison de la culture à Kananga. Ce bâtiment qui devait être achevé dans les prochaines semaines a été vandalisée lors des manifestations de joie qui ont accompagné l'annonce des résultats provisoires de l'élection présidentielle le 10 janvier dernier.

L'artiste regrette que cet incident prive la ville d'un lieu de culture dont la construction a été financée par l'association internationale des maires francophones.

« Nous sommes très malheureux parce qu'on espérait beaucoup de ce projet. Il y avait l'espace pour la bibliothèque, la salle polyvalente, des salles d'exposition, ... non seulement qu'on a caillassé, on a emporté des portes, des cuves des toilettes déjà placées, des vitres

On se demande ce que va devenir ce bâtiment », se plaint Kadima Mpoyi.

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.