Algérie: Pompier disparu à Bouira - 10 éléments de la protection civile blessés au cours des recherches

Bouira — Dix agents de la protection civile ont été blessés au cours des recherches lancées depuis une semaine pour retrouver leur collègue Mohamed Achour, emporté par les eaux pluviales à la cité des 250 logements de la ville de Bouira, a-t-on appris à la direction générale de la protection civile.

"Nous avons enregistré dix blessés parmi les collègues plongeurs notamment, au cours des recherches sur Oued D'hous", a expliqué le capitaine Nassim Bernaoui, chargé de la communication à la direction générale de la protection civile.

Selon les détails fournis par le capitaine Bernaoui, ces blessures ont été causées par des ferrailles, des pierres et autres objets tranchants retrouvés durant leurs recherches sous les eaux polluées de l'oued.

Lire aussi: Pompier disparu à Bouira: les agents de la protection civile intensifient les recherches

"Les blessés ont été évacués à l'établissement public hospitalier Mohamed Boudiaf de Bouira pour recevoir les soins nécessaires", a précisé le même officier.

A cause du froid et de la fatigue, plusieurs autres éléments de la protection civile ont ressenti des malaises au huitième jour d'intervention, et qui ont été évacués eux aussi à l'hôpital de la ville de Bouira, a-t-il ajouté à l'APS.

Les équipes de recherches recourent aux engins pour extraire les obstacles

Les brigades de recherche de la protection civile qui comptent quelque 700 éléments, tous grades confondus, travaillent dans des conditions difficiles en raison de la remontée des eaux pluviales au niveau du principal réseau d'assainissement de la ville ainsi que du Oued D'hous.

"Le corps de la victime Mohamed Achour n'est toujours pas retrouvé, et nous sommes déterminés à poursuivre nos recherches malgré toutes les difficultés", a souligné le capitaine Bernaoui.

Des équipes en renfort ont été déployées au barrage Tilesdit pour rechercher le corps du pompier emporté par les eaux depuis jeudi dernier alors qu'il procédait en compagnie d'autres éléments de la protection civile au curage des regards et des avaloirs à la cité des 250 logements.

Les unités engagées dans les opérations de recherche effectuent leur énième ratissage sur le réseau d'assainissement de la ville dans l'espoir de repêcher le corps du pompier disparu.

Des équipes cynotechniques poursuivent elles aussi leurs recherches sur les abords d'Oued D'hous jusqu'au barrage de Tilesdit, sur un linéaire de 12 kilomètres, a encore expliqué l'officier Bernaoui.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.