Afrique: CAN U20 Total Niger 2019 - Entame mitigée du Mena face aux Bafana Bafana

Photo: CAF
Les Lionceaux du Sénégal lors de la CAN U20 Niger 2019

La 21e édition de la CAN U20 Total Niger 2019 a pris son envol le samedi 2 février 2019 au stade général Seyni Kountché de Niamey. Et en ouverture de ce rassemblement de la jeunesse du football africain, le public a eu droit à l'opposition entre le Mena du Niger et les Bafana Bafana d'Afrique du Sud qui se sont séparés par le score de parité d'1 but partout.

Tout semblait basculer à la 62e mn au profit du Niger lorsqu'à la suite d'un superbe travail de l'attaquant Abdoul Kairou Amoustapha, sur le flanc droit, qui parvient à éliminer un défenseur avant de trouver dans la surface de réparation Sud-africaine Boubacar Djibril Goumey qui reprend le ballon pour l'ouverture du score. 1 but à 0 au bénéfice des jeunes du Mena du Niger en ouverture du bal de la 21e édition de la CANU20 Total Niger 2019 le 2 février dernier.

En effet, l'attente fut longue dans un stade général Seyni Kountché où l'entame de cette partie était mieux maitrisée par les jeunes Bafana Bafana d'Afrique du Sud qui étaient bien en place tactiquement. Ils n'étaient d'ailleurs pas loin d'ouvrir la marque à la 2e mn lorsqu'à la suite d'un corner, la tête de Keenan Abrahams rase le montant du gardien nigérien, Khaled Lawali Ibrahim. Il a fallu attendre la 5e mn pour voir le Niger réagir à travers une frappe qui n'inquiète nullement le gardien Glen Baadjies. Les Sud-africains vont continuer à avoir le pied sur le ballon avant que le Mena ne sorte de sa torpeur après le premier quart d'heure de jeu. Mais, ce fut timide puisqu'en face, il y avait une bonne organisation tactique Sud-africaine avec un milieu bien dense et une bonne organisation défensive qui posaient des difficultés dans l'animation offensive du jeu des Nigériens. Ces derniers vont faire tourner le ballon sans pouvoir aller inquiéter la défense adverse bien regroupée.

Au sortir des vestiaires pour les quarante-cinq dernières minutes, le Mena joue haut mais, ne parvient pas à débloquer la situation face à une formation Sud-africaine difficile à manœuvrer défensivement. Et c'est suite à une course bien engagée de Abdoul Kairou Amoustapha que Boubacar Djibril Gouamey trouve le chemin des filets à la 62e mn au grand bonheur d'un public du stade Seyni Kountché qui semblait souffrir le martyr.

Dès lors, le jeu devient de plus en plus ouvert et la partie pouvait basculer à tout moment. Alors que le Niger cherche à corser l'addition, l'Afrique du Sud court derrière l'égalisation et devient plus menaçante en réorganisant son dispositif tactique devenu plus offensif. Cela va être payant puisque les jeunes Bafana Bafana obtiennent un coup franc à la 68e mn sur leur côté gauche. Le centre bien exécuté de Nkosingiphile Ngcobo parvient dans la surface de réparation nigérienne où Siphesihle Mkhize, tout seul dans une défense mal disposée, reprend le ballon de la tête pour le but égalisateur dans un stade devenu du coup silencieux. A 1 but partout, tout était à refaire avec deux formations qui tenaient à la victoire en étant pas loin du but assassin. Malgré les tentatives de part et d'autre, le score en restera là à la grande déception des supporters du Mena qui espéraient sortir du stade avec une victoire pour bien commencer la compétition.

Propos d'après-match

Ismaïla Tiémoko, entraineur du Niger

« Ce n'était pas facile devant une équipe bien organisée défensivement »

« Je ne peux pas dire que nous sommes satisfaits de ce match surtout que c'est nous qui accueillons l'évènement. Ce n'était pas facile contre une équipe qui jouait beaucoup plus défensivement en étant bien regroupée derrière. Il fallait que nous trouvions des brèches pour faire la différence mais, cette formation avait une bonne organisation défensive et était bien compacte. Au cours de la deuxième période, ce fut un match plus ou moins ouvert et nous aurions pu faire la différence par rapport aux occasions obtenues. Dans l'ensemble, le match était d'un niveau élevé et après avoir perdu deux points sur trois, nous verrons ce que sera la suite du tournoi ».

Thabo Kgagodi Krause Senong, entraineur de l'Afrique du Sud

« Nous n'avions pas le choix de jouer compact face à un adversaire mieux préparé »

« Ce fut un beau match et nous étions en face d'une équipe qui était bien préparée physiquement en étant plus engagée que nous. C'est vrai que nous avons joué compact mais, nous n'avions pas le choix face à un adversaire mieux préparé que nous. En respectant donc le Niger, il fallait adopter cette option tactique surtout qu'en plus, nous avons perdu notre capitaine et notre gardien de but plus un troisième joueur sans véritablement jouer de matchs amicaux pendant notre préparation. Nous allons respecter tous les adversaires et prendre ainsi match par match ».

Galerie photo

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.