1 Février 2019

Cote d'Ivoire: Après une visite sur 3 chantiers de complexes hôteliers/Siandou Fofana - "Le secteur hôtelier offre plus de 230 000 emplois"

Le ministre du Tourisme et des Loisirs s'est déplacé en personne pour voir l'état d'avancement des travaux.

Moven Pick Hôtel, Noom Hôtel et Pullman Hôtel. Ces trois chantiers ont reçu la visite, le 31 janvier, de Siandou Fofana, ministre du Tourisme et des Loisirs.

Il s'agissait pour lui de voir l'état d'avancement des travaux de ces trois complexes hôteliers en construction au Plateau, mais surtout d'exprimer les encouragements de l'Etat à ces opérateurs privés qui contribuent ainsi au rayonnement de l'industrie hôtelière et touristique de la Côte d'Ivoire. " A l'occasion de la nouvelle année, nous avons décidé de visiter un certain nombre de chantiers qui viennent compléter l'offre hôtelière de notre capitale économique. C'est aussi une marque d'encouragement aux initiatives privées qui confortent la démarche de l'Etat vers plus d'offres touristiques, mais aussi amplifient notre élan de modernisation de l'exploitation au profit d'un tourisme d'affaires ", a justifié Siandou Fofana qui inscrit également son action dans le droit fil de la vision du gouvernement qui vise à faire en sorte que d'ici 2020, la Côte d'Ivoire soit résolument tournée vers le tourisme d'affaires et, au-delà, fasse du tourisme un des leviers importants de l'économie.

C'est par le chantier du Moven Pick, un futur hôtel de 4 étoiles, situé non loin de la Radiodiffusion, au Plateau, que le ministre a commencé sa visite. Sur place, il a constaté que les grandes œuvres entamées avancent dans le bon sens. D'ici la fin de l'année, un joyau architectural de plus de 200 chambres devrait sortir de terre.

Au Noom Hôtel, le deuxième chantier sis sur le boulevard lagunaire, c'est 28 suites présidentielles et 1979 chambres qui seront livrées. Les travaux, à 75% du taux de réalisation, seront achevés en novembre.

Enfin, au Pullman Hôtel qui n'est plus en chantier, le ministre et sa délégation ont découvert un hôtel rénové, avec l'introduction de beaucoup d'innovations, l'intégration de plusieurs services complémentaires et une bonne utilisation spatiale qui apporte un plus à l'établissement. « Cette visite nous incite à poursuivre notre politique d'encouragement des initiatives privées. Mieux, elle recommande au gouvernement de prendre sa part. C'est pourquoi, dans les jours prochains, nous allons lancer un projet d'envergure qui est le Palace d'Abidjan Bingerville, un hôtel de 1 000 chambres », a annoncé Siandou Fofana.

Profitant de la conférence de presse qui a bouclé la visite, le premier responsable du Tourisme et des Loisirs s'est prononcé sur la place de l'activité hôtelière dans l'industrie touristique. Selon lui, le secteur affiche un taux de remplissage, en moyenne, pondéré, au-delà de 56%. Il offre plus de 230 000 emplois et contribue à hauteur de 5,9% au Produit intérieur brut (Pib) national. " Ce secteur, tout doucement, finit par être un des piliers essentiels du dynamisme économique de notre pays. Et nul doute que les points de croissance générés permettront, d'ici 2020, de faire un bilan élogieux de cette contribution et de faire en sorte que les autres acteurs ne considèrent pas le tourisme comme la dernière roue de la carrosse économique. C'est un secteur qui a besoin de l'attention du gouvernement. C'est ce qui explique notre volonté de doter le secteur d'une stratégie dite "2020-2025" qui fera de notre pays la 5e puissance touristique de toute l'Afrique ", a présenté le ministre. Avant d'ajouter que la classification des hôtels se poursuivra en 2019. A cet effet, son ministère fera en sorte que tous se mettent en règle, afin d'entrer dans cette démarche qualité qui aboutira à une certification.

Cote d'Ivoire

Intervention militaires - L'opération « Coup de mains » de la Force française

Outre les interventions militaires, la Ffci donne souvent à la population ce qu'elles appellent des « coups… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.