Sénégal: Le Conseil approuve les recommandations et le plan d'action de la Direction sur la Centrale électrique à charbon de Sendou

Le Conseil d'administration du Groupe de la Banque africaine de développement, en sa séance du 30 janvier 2019, a entériné les recommandations émises par le Mécanisme d'inspection indépendant (MII) dans le rapport de vérification de la conformité du projet de centrale électrique à charbon de Sendou, au Sénégal.

Il a aussi, dans le même temps, approuvé le plan d'action contenant les mesures d'atténuation proposées par la Direction de la Banque.

La décision du conseil permettra de traiter les principaux griefs des plaignants relatifs aux impacts et conséquences que la centrale d'électricité de Sendou aura sur leur existence et leur environnement.

Le MII est appelé à effectuer le suivi de la mise en œuvre du plan d'action et rendra compte de façon annuelle au Conseil.

Approuvé par le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement le 25 novembre 2009, le projet de centrale à charbon de Sendou a bénéficié d'un prêt privilégié de 49.392.473 euros, octroyé pour couvrir une partie du coût total du projet, qui s'élève à 164.610.732 euros.

Ce projet est une initiative de partenariat public-privé cofinancée par la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), la CBAO (une filiale de la Banque Attijariwafa du Maroc) et la Banque de développement des Pays-Bas, la Nederlandse Financierings-Maatschappij voor Ontwikkelingslanden N.V. (FMO). La centrale a commencé à produire de l'électricité en novembre 2018.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.