Congo-Kinshasa: Les premières mesures du président Tshisekedi

1 Février 2019

Le nouveau président de la RDC a suspendu deux hauts gradés de l'armée, ainsi que le directeur de la compagnie publique de transport Transco. Des décisions interprétées comme une manière de marquer son territoire.

En République démocratique du Congo, les premiers pas du président nouvellement élu sont suivis de près et ses premières décisions de suspendre deux hauts gradés de l'armée, ainsi que le directeur de la compagnie publique de transport Transco, sont interprétées comme une manière de marquer son territoire.

Denis Kadima salue le courage de ces premières décisions. Mais pour le directeur de l'Institut électoral pour la démocratie durable, le délai de grâce qu'accordera le peuple congolais au nouveau président risque d'être de courte durée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.