3 Février 2019

Sénégal: Quelques dispositions du Code électoral sur la campagne électorale

Dakar — La campagne pour la présidentielle du 24 février prochain, qui a officiellement démarré dimanche, restera ouverte 21 jours conformément aux dispositions du Code électoral en son article LO.124.

S'il y a lieu de procéder à un deuxième tour de scrutin, la campagne s'ouvre à compter du jour de l'affichage de la liste des candidats au greffe du Conseil constitutionnel, note la même disposition, précisant qu'elle prend fin la veille des élections à 00 h.

La Cour d'appel de Dakar, selon une autre disposition du Code électoral (LO.125) veille à l'égalité entre les candidats.

"Saisie par la commission électorale nationale autonome (CENA) ou par un candidat, elle intervient, le cas échéant, auprès des autorités compétentes pour que soient prises toutes les mesures susceptibles d'assurer sans délai cette égalité", peut-on lire.

Le Code électoral renseigne par ailleurs que l'organe en charge de la régulation des médias assure l'égalité entre les candidats dans l'utilisation du temps d'antenne.

"Il intervient, le cas échéant, auprès des autorités compétentes pour que soient prises toutes les mesures susceptibles d'assurer cette égalité nonobstant les sanctions prévues par les textes régissant l'organe de régulation", indique la même source.

Elle poursuit en relevant que "tout organe, toute entreprise privée de la presse écrite, audiovisuelle ou utilisant tout autre support, qui traite de la campagne est tenue de veiller au respect des règles d'équité et d'équilibre entre les candidats dans le traitement des activités de campagne électorale".

Sénégal

Le rêve brisé de Mané

En haranguant le public sénégalais pendant l'échauffement, Sadio Mané avait clairement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.