3 Février 2019

Algérie: Peste des petits ruminants - Trois quotas supplémentaires de vaccin en février et mars

Sidi Bel-Abbes — Le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, a annoncé, samedi soir à Sidi Bel-Abbès, la réception de trois quotas supplémentaires du vaccin contre la peste des petits ruminants en février et mars prochain, s'ajoutant à un quota de 5 millions de doses distribuées vendredi à toutes les wilayas touchées par cette zoonose.

En présidant le lancement officiel de la campagne de vaccination contre la peste des petits ruminants dans la commune de Tabia, M. Bouazgui a souligné qu'en plus du quota de 5 millions de doses de vaccins distribuées aux différentes wilayas touchées, à l'instar de Djelfa, Tiaret, Laghouat, Tebessa, El Bayadh et Naama, il est prévu la réception de 8 millions de doses en février courant en plus de 10 millions fractionnées en 7 et 3 millions de doses prévues en février et mars.

La wilaya de Sidi Bel Abbès a reçu 100.000 doses de ce vaccin, a indiqué le ministre, soulignant que grâce au premier quota de vaccin estimé à 1,4 million doses contre la peste des petits ruminants et les mesures préventives dont la fermeture des marchés de bestiaux, le nettoyage des étables et l'isolement des bêtes affectées, cette maladie a été maitrisée et sa propagation épargnée.

Au passage, il a salué les efforts des autorités locales, des services agricoles et des inspections vétérinaires qui ont supervisé le bon déroulement de l'opération de vaccination.

Abdelkader Bouazgui a visité dans la commune de Tabia une pépinière privée et une exploitation agricole de production de fruits relevant de la société algérienne du Metidja, avant d'inspecter dans la commune de Tenira une exploitation agricole d'arboriculture fruitière, où il a valorisé les efforts déployés et les techniques sophistiqués adoptées en cette culture qui permet de fournir une production importante de fruits de qualité.

Le ministre a achevé sa visite en inspectant le complexe de matériel agricole "SAMPO-CMA" au chef-lieu de wilaya, qui fabrique des moissonneuses batteuses avec un taux d'intégration de plus de 75 pour cent et qui prévoit, au titre de son programme de l'exercice 2019, d'exporta de 10 moissonneuses batteuses au Niger, Soudan, Tunisie et Mauritanie, selon les explications fournies.

Pour rappel, le ministre a présidé, au début de sa visite d'inspection à la wilaya de Sidi Bel-Abbès, l'ouverture de la "journée nationale sur les légumineuses alimentaires" au siège de la wilaya, en présence des représentants du Conseil interprofessionnel de la filière des légumineuses et des agriculteurs locaux.

Il a pris connaissance, à l'occasion, de préoccupations des agriculteurs relatives à la disponibilité des ressources en eau et du machinisme moderne.

Algérie

Paris se dit "surpris' des déclarations du ministre libyen de l'Intérieur

Paris s'est dit "surpris" des déclarations du ministre libyen de l'Intérieur qui a accusé jeudi la… Plus »

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.