4 Février 2019

Sénégal: Présidentielle 2019 - Ousmane Sonko attendu lundi à Kaffrine

Photo: © RFI/William de Lesseux
Les militants d'Ousmane Sonko préparent leur char pour défiler dans Dakar.

Kaffrine — Le candidat Ousmane Sonko à l'élection présidentielle du 24 février prochain va passer ce lundi dans la région de Kaffrine a annoncé, dimanche, à l'APS, la coordonnatrice départementale du parti PASTEF, Sina Amadou Gaye qui s'attend à une "forte mobilisation" pour l'accueil de son leader.

Le président Ousmane Sonko est attendu lundi à partir de 10 heures à Koungheul, à 13 heures à Malém Hodar, à 15 heures à Kaffrine et à 18 heures dans le département de Mbirekelane, a informé Mme Gaye.

"Nous comptons accueillir notre leader avec une très grande mobilisation", a-t-elle souhaité, invitant les populations de Kaffrine à choisir son leader qui peut, selon elle "sortir le Sénégal de ce gouffre que connaisse aujourd'hui le Sénégal".

"Notre pays a besoin d'un changement de système. Depuis des années la région de Kaffrine est laissée en rade. La population de Kaffrine en a marre de ce régime de Macky Sall", a tonné Sina Amadou Gaye.

Elle soutient qu'Ousmane Sonko est "le leader qui peut apporter le vrai changement" au niveau de la région de Kaffrine.

"Le président Sonko veut servir l'intérêt du pays. Le choisir c'est faire émerger le Sénégal. Il est prêt à défendre les intérêts du pays. Il est le seul capable d'apporter un vrai changement de système", a estimé la coordonnatrice du parti PASTEF dans le département de Kaffrine.

En savoir plus

Macky Sall et Madické Niang reçus par le Khalife général des Mourides

Au Sénégal, la campagne électorale a commencé ce dimanche 3 janvier. A Mbacké,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.