3 Février 2019

Ile Maurice: Callichurn - «Les contrats de travail des étrangers devront être rédigés dans leurs langues maternelles»

Cette décision est sans appel. C'est ce qu'a fait comprendre Soodesh Callichurn qui a indiqué que les employeurs devront désormais rédiger les contrats de travail des employés étrangers dans leurs langues maternelles. Le ministre du Travail intervenait ce dimanche 3 février au siège de l'ambassade du Bangladesh, au Hennessy Court, à Port-Louis en marge de la journée internationale des migrants.

Si à l'accoutumée cette journée est observée le 18 décembre, l'année dernière elle avait été renvoyée en cause du mauvais temps qui prévalait dans l'île. Ce n'est qu'aujourd'hui que la haut-commissaire du Bangladesh à Maurice, Rezina Ahmed, a pu réunir ses compatriotes ainsi que le haut-commissaire du Japon et celui des États-Unis.

Dans son discours, Soodesh Callichurn a également fait ressortir que les passeports des travailleurs ne doivent pas être en possession des employeurs mais des ouvriers eux-mêmes. «Nous devons faire preuve de dignité face à ces travailleurs. Il faut les respecter pour le travail qu'ils font à Maurice.» Il a aussi lancé un appel aux ouvriers étrangers de venir de l'avant et de dénoncer les situations dans lesquelles ils vivent. «La Special Migrant Unit a été mise en place pour être à leur écoute. Ils ont des droits comme tous les êtres humains.»

Pour sa part, la haut-commissaire du Bangladesh, Rezina Ahmed, a commenté les problèmes auxquels font face ces travailleurs dans l'île. «Nous avons reçu plusieurs plaintes concernant leurs conditions de vie ou encore leurs salaires qui restent souvent impayés. Nous essayons de trouver une solution à ces problèmes de concert avec le gouvernement.» Elle a, toutefois, demandé aux employés étrangers de travailler dans les règles et de s'assurer que leurs permis soient toujours en bonne et due forme.

Ile Maurice

Incendie en France - Les funérailles de Revena Hollandais et de son fils prévues cet après-midi

Les dépouilles de Revena Hollandais, 37 ans, et de son fils Adel Allas, 16 ans, sont attendues au pays ce jeudi… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.