Cote d'Ivoire: Journée internationale du sport pour le développement et la paix - Bingerville se prépare pour la fête

4 Février 2019

Proclamé en 2013, par l'Assemblée générale des Nations unies, le 6 avril est depuis, une journée dédiée au sport à travers le monde. Un instant pour célébrer la contribution du sport et de l'activité physique à l'éducation, au développement humain, à l'adoption de modes de vie sains et à l'édification d'un monde pacifique.

En Côte d'Ivoire, c'est la vieille cité de Bingerville qui a répondu à l'appel des Nations unies, à travers les « Amis de la piscine Dominique Ouattara ». Une association de sportifs du dimanche qui a lancé avec succès la première édition du Festival sportif d'Abidjan (Fasa) en 2018.

« Les maladies non transmissibles telles que le diabète et le cancer ainsi que les maladies cardiaques sont responsables de 71 % des décès dans le monde, et ce chiffre alarmant pourrait être revu à la baisse si l'être humain surveille son alimentation et pratique régulièrement une activité physique, selon l'Organisation mondiale de la santé (Oms). Connaissant cela, nous avons décidé d'aller vers les populations et les sensibiliser », explique Ambroise Oria, commissaire général du festival.

Vu le succès de la première édition, il a décidé, avec ses amis, Fernand Yapo, Étienne Kpangni et Augustin Pokou, de lancer, vendredi dernier, la deuxième édition. « Pour un coup d'essai, ce fut un coup de maître.

La mobilisation a dépassé notre espérance en 2018», a rappelé le Commissaire général du Fesa, qui annonce une édition 2019 plus grandiose. « Nous allons commencer le 5 avril, par de l'animation. Un camion parade va booster l'événement en sensibilisant les populations », explique-t-il.

Avant d'annoncer les innovations. « En plus du volet sport, marche, fitness. Basket-ball, football, judo natation, boxe maracana et autres, il y aura des stands, notamment de l'institut de cardiologie qui va exposer sur les maladies cardiovasculaires.

Il est prévu également un film institutionnel sur les bienfaits du sport. Il y aura également une tombola pour permettre aux participants de pouvoir repartir avec des souvenirs du festival. Tout cela en partenariat avec la mairie », poursuit Oria, qui attend environ 5000 participants.

En attendant le lancement officiel, le 26 février, à la mairie, les organisateurs font un clin d'œil aux annonceurs et à toutes personnes de bonne volonté afin de venir en aide à l'organisation. Car le Fesa a l'ambition de dépasser les frontières ivoiriennes pour devenir un festival international.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.