Cote d'Ivoire: Projet Abidjan ville durable - Séka Séka plaide pour une production industrielle moins polluante

5 Février 2019

Le ministre de l'Environnement et du Développement durable a présidé une table ronde relative au programme "Abidjan ville durable" à la Chambre de commerce et d'industrie.

Joseph Seka Seka, ministre de l'Environnement et du Développement durable a invité les industriels à contribuer à l'amélioration de la qualité de l'air à travers l'utilisation de techniques de production moins polluantes.

C'était à l'occasion d'une table ronde à la Chambre de commerce et d'industrie (Cci-Ci) dont le thème était « La qualité de l'air en milieu urbain : un enjeu sanitaire, sociétal et économique » et organisée par l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi) et l'État de Côte d'Ivoire à travers le Centre ivoirien antipollution (Ciapol), dans le cadre du projet Abidjan ville durable,

Joseph Seka Seka a également appelé les experts à susciter des actions pertinentes de coopération autour du programme « Évaluation et amélioration de la qualité de l'air à Abidjan », afin d'assurer l'inclusion et l'engagement de tous pour la planification des actions dans la durabilité.

Dans son intervention, Koné Bakayoko Alimata, secrétaire permanent et point focal opérationnel du Fonds pour l'environnement mondial (Fem), a rappelé que le programme est financé par son institution pour un montant global d'investissement d'environ 825 milliards de Fcfa (1,5 milliard de dollars) au niveau international et cela dans 11 pays et 28 villes. Koné Bakayoko Alimata a ajouté que la composante 2 du programme a bénéficié d'un financement du Fem de plus de 550 millions de Fcfa (1 million de dollars) avec pour agence d'exécution l'Onudi et pour agence de mise en œuvre du projet le Ciapol.

Quant au représentant de l'Onudi en Côte d'Ivoire, Boye Tidiane, il a dit avoir noté que le projet a amorcé la création d'une capacité nationale pour l'évaluation et la réponse aux problèmes de dégradation de l'environnement et de la qualité de l'air du fait notamment de l'industrie. Il a dit attendre des experts, des solutions pour contenir et ramener la pollution industrielle à des niveaux raisonnables en Côte d'Ivoire.

Pour sa part, Martin Niagne Dibi, directeur du Ciapol, a souligné que le projet " Abidjan Ville Durable" « rentre dans le cadre du sixième cycle de programmation du Fonds pour l'environnement mondial (Fem-6) qui a identifié les villes comme étant l'espace les mieux appropriés pour la mise en œuvre de solutions durables aux problèmes à l'origine de la dégradation de l'environnement au niveau mondial ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.