Madagascar: Hygiène alimentaire - Les bonnes pratiques, négligées

Le public comme les professionnels des métiers de bouche sont interpelés par l'Agence de contrôle de la sécurité sanitaire et de la qualité des denrées alimentaires (ACSQDA) dans son initiative d'informer sur les bonnes pratiques alimentaires.

Pratiques en général négligées, et qui nécessite une nouvelle prise de conscience de la part de tout un chacun, estime l'Agence. Font partie de ces bonnes pratiques d'hygiène alimentaire la séparation des aliments crus et deux déjà préparés ; la propreté de l'eau utilisée pour la préparation des aliments, et celle des mains des personnes en charge de la préparation, des ustensiles et les lieux de conservation ; le respect des températures de conservation et de cuisson des aliments ; la consommation dans les six heures après la préparation des aliments contenant de la mayonnaise en cas de non conservation au réfrigérateur. De même, une huile alimentaire est utilisée au maximum deux fois pour les fritures.

Toutes ces pratiques doivent être respectées par tous, aussi bien dans les ménages que chez les professionnels de la restauration, souligne l'ACSQDA, afin d'éviter les intoxications alimentaires, lesquelles pourraient être graves notamment pour les personnes vulnérables telles les personnes âgées et les enfants en bas âge.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.