5 Février 2019

Afrique: Palantir et le PAM forment un partenariat pour améliorer l'aide humanitaire mondiale

Le PAM utilisera la plate-forme logicielle Foundry de Palantir pour rassembler les données issues de différentes sources réparties dans l'organisation. Tous les agents du PAM, au siège comme sur le terrain, pourront accéder à l'ensemble des données et les analyser dans un environnement unique et sécurisé.

En associant les méthodes traditionnelles d'acheminement de l'assistance alimentaire à des données dynamiques, le PAM pourra ainsi réduire le coût de l'acheminement de l'aide tout en continuant à servir les populations dans le besoin.

Le nombre de personnes aidées par le PAM, soit près de 90 millions de personnes dans environ 80 pays, fait que les plus petits gains d'efficacité logistique peuvent conduire à des économies considérables.

Le PAM génère chaque année des quantités massives de données en achetant 3 millions de tonnes de nourriture et en livrant 15 milliards de rations dans le cadre de dizaines de projets de développement dans le monde entier.

En rendant ces données accessibles le PAM pourra réaliser des gains d'efficacité dans toute une série de domaines : les transferts monétaires, l'optimisation de la chaîne d'approvisionnement ou les besoins nutritionnels par exemple.

Le partenariat avec Palantir souligne l'engagement ferme du PAM en faveur de la transformation numérique alors qu'il s'efforce d'atteindre l'objectif d'éliminer la faim dans le monde d'ici 2030.

S'appuyant sur la technologie unique d'intégration de données de Palantir, le PAM mettra au point de nouveaux outils d'analyse qui renforceront la prise de décision en temps réel et amélioreront ses opérations dans le monde.

« Notre collaboration avec Palantir nous permettra d'économiser du temps et de l'argent afin de pouvoir nourrir plus efficacement 90 millions de personnes, chaque jour, partout dans le monde », a déclaré le directeur exécutif du PAM, David Beasley « dans un environnement aussi complexe et changeant que le notre, accéder aux « bonnes » données entraîne une plus grande fluidité des opérations. Avec Palantir, nous serons également plus efficaces pour sauver des vies ».

« Nous croyons fermement à la mission et au leadership du PAM, et sommes très heureux que notre logiciel soit utilisé au sein de cette organisation » a déclaré Alexander Karp, co-fondateur et CEO de Palantir Technologies.

« Ensemble, nous allons œuvrer à fournir davantage de rations à un plus grand nombre de personnes dans le besoin, sans augmenter les coûts ».

Ce partenariat s'appuie sur un projet pilote initial entre Palantir et le PAM, à l'origine de l'outil d'optimisation de la chaîne d'approvisionnement du PAM nommé Optimus.

Cette application primée rassemble des données et permet la visualisation des valeurs nutritionnelles, lieux d'approvisionnement, délais de livraison et coûts de divers aliments, permettant aux utilisateurs de comparer toutes les options simultanément pour prendre de meilleures décisions.

Jusqu'à présent, Optimus a permis au PAM d'économiser 30 millions de dollars ; les économies devraient atteindre 100 millions de dollars par an lorsque l'outil sera déployé dans toute l'organisation.

En Irak, par exemple, il a contribué à réduire le coût du panier moyen de plus de 10 pour cent en apportant de petits changements : l'échange d'un produit contre un autre similaire, la modification des sources d'approvisionnement sans réduire la valeur nutritive.

En gagnant en efficacité dans l'aide apportée, le PAM peut ainsi optimiser chaque dollar dépensé.

Afrique

CAN 2019-Algérie - Voici ce que percevra chaque joueur après le sacre

Vainqueur de la CAN 2019 après leur victoire sur le Sénégal vendredi dernier, les Fennecs ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: WFP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.