Sénégal: Baisse de 0, 4 % des coûts de production industrielle en décembre (ANSD)

Dakar — Les coûts de production industrielle se sont repliés de 0, 4 % en décembre dernier, a appris l'APS de l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

"L'activité industrielle est marquée, au mois de décembre 2018, par une diminution des prix de production de 0,4% en rythme mensuel", rapporte la structure dans sa Note de d'analyse des prix de production industrielle rendue publique mardi.

Cette situation fait suite à la réduction des prix de productions dans les industries chimiques (- 3,6%), textiles et du cuir (- 2,2%), mécaniques (- 1,5%), de production d'énergie (- 0,1%) et extractives (- 0,1 %), relève le rapport consulté à l'APS.

L'ANSD fait toutefois état d'une atténuation de cette tendance baissière par le relèvement des prix de production dans les industries alimentaires (0,8%) et des matériaux de construction (0,4%).

Les prix de production dans les industries du papier et du carton, ainsi que ceux des autres industries manufacturières n'ont pas connu de variations sensibles sur la période, souligne le rapport qui annonce une progression des prix de production industrielle de 3, 9 % sur l'année 2018.

Les prix moyens au cours de l'année 2018 ont crû de 2,4 % en comparaison à ceux de l'année 2017, fait-on savoir de même source.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.