Congo-Brazzaville: Renforcement du leadership féminin - Une vingtaine d'animatrices formée pour sensibiliser les femmes victimes de violences

Un atelier de sensibilisation a eté organisé, du 31 janvier au 1er février, à Pointe-Noire, par l'ONG Azur développement à l'intention de vingt animatrices issues de différentes associations de la ville.

Le projet de renforcement du leadership féminin dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles est financé par l'ambassade de France au Congo. Il a pour objectifs de contribuer au respect du droit à l'intégrité physique ainsi que la protection des femmes et des filles face à la violence. Il vise également à renforcer les capacités de jeunes femmes actives dans les organisations de la société civile dans la prévention de ces violences et à mettre en place un système de collecte des données sur la violence faite aux femmes et aux filles pour orienter les actions et le plaidoyer.

« Vingt femmes actives dans les organisations de la société civile et celles du Programme concerté pluri acteurs vont descendre dans les quartiers, les écoles et les centres de santé pour sensibiliser les femmes et filles victimes de violence, les femmes et filles séropositives, les femmes défavorisées économiquement, les filles scolarisées et déscolarisées à briser le silence en s'ouvrant au guichet unique d'assistance aux femmes et victimes de violence», a dit Emelyne Nkosso, cheffe de bureau Azur développement à Pointe-Noire.

Au cours de l'atelier, plusieurs communications ont été faites sur les différentes formes de violences faites aux femmes et aux enfants par Roméo Mbengou, juriste; les qualités et rôle d'une animatrice des sessions de sensibilisation, par Pascaline Niombo, sage femme; la préparation et l'organisation d'une descente d'identification de cas de violence sur le terrain; la prise en charge médicale des victimes de violence. Ces communications ont été ponctuées par des descentes de sensibilisation sur le terrain afin de permettre aux animatrices de s'imprégner du travail à faire.

Cette activité a eu lieu en présence de Madeleine Paka Zoulouka, directrice départementale de l'Intégration de la femme au développement de Pointe-Noire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.