Congo-Kinshasa: Propos d'Adolphe Muzito sur TV5 Monde - Jean - Claude Katende surpris et indigné !

Aux prises avec le Journal La Prospérité, le Président de l'Association africaine de défense des droits de l'Homme, ASADHO, a déclaré être surpris par les propos qu'a tenus Adolphe Muzito sur TV5 Monde. Pour lui, ces déclarations ne sont pas dignes d'une personnalité qui a occupé un poste aussi prestigieux que celui de Premier-Ministre.

Jean- Claude Katende se dit autant surpris puisque les propos de Muzito ne corroborent pas avec le combat qu'il mène pour la vérité des urnes. Car, a-t-il argumenté, "organiser des manifestations pour créer l'insécurité, pour déstabiliser le pays afin que les investisseurs ne viennent pas créer de l'emploi, ni des opportunités aux congolais ne sont pas des voies à soutenir, surtout pour un congolais qui réclame que son camp mérite de diriger la RDC". Il a, de ce fait, sous-tendu que la coalition Lamuka, même si elle conteste cette élection de Félix Tshisekedi, se doit au moins de le considérer comme Président de la République, au lieu de s'aligner sur les affirmations de cet ancien cadre du Palu qui a soutenu : «Nous n'allons pas négocier avec Félix Tshisekedi, mais avec Kabila car, c'est toujours lui qui est le Président ».

Dans cette foulée, Jean-Claude Katende estime que Lamuka doit s'inscrire dans une lutte qui respecte les principes de la démocratie. « Il est vraiment insensé qu'un congolais, de ce niveau-là, appelle à l'instabilité et à l'insécurité dans son pays. Mais, le conseil que je pourrai leur donner, c'est d'inscrire leur combat dans le sens de la démocratie. Mettre le pays à feu et à sang, je crois que c'est une idée dont ils doivent vraiment se départir. Nous, nous avons voulu un combat républicain qui doit se poursuivre sans déstabiliser le pays », a-t-il martelé. Voilà pourquoi, d'après cette figure de la société civile, ce groupe sorti de Genève doit mener une lutte saine au risque même de se discréditer lui-même.

Par ailleurs, ce défenseur des droits de l'homme a signalé qu'il est encore tôt pour juger la magistrature de Félix Tshisekedi. Il faudrait, à son avis, lui donner encore plus du temps avant de le juger.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.