Congo-Kinshasa: Maison diocésaine de Kabinda à Kinshasa - Les fidèles exhortés à promouvoir les valeurs morales

Les fidèles Chrétiens de la maison diocésaine de Kabinda à Kinshasa ont répondu présent à la messe célébrée, dimanche 3 février 2019, en guise d'actions de grâce à Dieu pour ses multiples bienfaits.

Cette célébration eucharistique, faut-il indiquer, comme il est de coutume tous les premiers dimanches du mois, s'est déroulée au siège même de la maison diocésaine de Kabinda à Kinshasa, située dans la commune de Lemba/Echangeur. Deux temps auront marqué cette messe. Il s'agit, d'abord, de l'homélie du Célébrant du jour. Ensuite, la présentation de quelques têtes d'affiches de la chorale "JDK" qui a toujours animé les messes dans cette communauté ecclésiastique.

La Communauté Songye de Kinshasa a répondu, massivement, présente à la messe célébrée à la maison diocésaine de Kabinda, le dimanche 3 février dernier. Ce n'était pas du tout le temps perdu pour l'assistance. Celle-ci a été édifiée par le sermon du Célébrant du jour, un prêtre du diocèse de Kabinda. Dans son sermon, il était question d'exhorter le peuple de Dieu à mettre à profit les valeurs morales qui transitent par la justice. Une justice, commente-t-il, qui augure la méritocratie, étant au centre du bien-être de chaque enfant de Dieu, vieux et petits.

Il fait, en effet, recours au récit rapporté par les quatre évangiles synoptiques qui relatent la visite de Marie et les frères de Jésus à celui-ci, pendant qu'il prêchait l'évangile dans une synagogue. «On vint dire à Jésus : ta mère et tes frères sont dehors, ils veulent te voir ». Et d'ajouter : «Jésus se posa la question, qui est ma mère, qui sont mes frères ? Il pointa du doigt ceux qui étaient tout près de lui et qui suivaient l'évangile du royaume et dit : "Est ma mère, sont mes frères, ceux qui font la volonté de celui qui m'a envoyé ». Dans ses commentaires, le prédicateur exhorte à bannir le tribalisme, le népotisme, l'égoïsme, pour ne citer que ces vices.

Pour lui, de tels propos ne doivent pas traverser les esprits des enfants. Le credo d'un enfant, a-t-il révélé, est de mettre chacun à la place qu'il faut. En ce qui concerne le deuxième moment de cette messe, il était question, pour le modérateur, de procéder à la présentation de l'ossature des membres de la chorale "JDK" qui a toujours animé les activités de la maison diocésaine de Kabinda. En bref, madame Rose Ngama a été officiellement présentée à l'Assemblée comme celle qui assumera désormais la fonction de la présidente de la chorale. La charge du dirigeant principale de la chorale, quant à elle, a été dévolue à Paulin Kasengole.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.