Afrique de l'Ouest: Présidence du G5 Sahel - Les trois priorités du président du Faso

Photo: fasozine
Présidence du G5 Sahel: les trois priorités du président du Faso
5 Février 2019

Dès l'entame de son mandat en tant que président en exercice du G5 Sahel, le président du Faso a indiqué qu'il mesure l'ampleur de la charge qui est la sienne et promet que tout sera mis en œuvre pour que le Burkina Faso réussisse sa mission.

Au cours de cette année 2019, trois priorités vont guider les actions du G5 Sahel sous la présidence de Roch Marc Christian Kaboré.

Il s'agit, selon lui, de la mobilisation des ressources pour poursuivre les efforts pour l'opérationnalisation de la Force conjointe pour une véritable montée en puissance, de la réalisation des projets d'urgence et d'investissement prioritaires dans l'espace sahélien, et de la résilience des femmes ainsi que des jeunes pour éviter qu'il ne soient appâtés par les terroristes.

Le président en exercice sortant a tiré un bilan satisfaisant des conclusions de la conférence des chefs d'Etat. Pour lui, le G5 sahel a été créé sur la base de deux préoccupations majeures: la sécurité et le développement. Le chef de l'Etat nigérien dresse un bilan satisfaisant des actions entreprises.

« Nous sommes satisfaits de l'évolution de la mise en place de l'opérationnalisation de cette force conjointe même s'il reste des questions sur lesquelles les échanges doivent se poursuivre.

Ces préoccupations sont, entre autres, la recherche d'un mécanisme pérenne de financement de la Force conjointe et le plaidoyer pour placer la Force conjointe sur le chapitre 7 de la charte des Nations unies », a indiqué le président nigérien.

Le deuxième motif de satisfaction soulevé par le président Mahamadou Issoufou porte sur le volet développement. Pour lui, la conférence de décembre 2018 à Nouakchott sur le financement du Plan d'investissement prioritaire a été couronnée de succès.

« Nous recherchions 2 milliards d'euros et nous avons enregistré des annonces de près de 2,4 milliards d'euros.

Ce sont des ressources qui vont servir à financer des infrastructures, la sécurité, des questions de résilience des populations, l'éducation et la santé dans les zones fragiles frontalières de l'espace », a conclu le président Issoufou.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.