Cote d'Ivoire: Valorisation du potentiel minier ivoirien - Jean-Claude Kouassi représente le pays en Afrique du Sud

Mine d'or de Bulyamhulu (archive)
5 Février 2019

A Cape Town, en Afrique du Sud, se tient depuis le 3 février, la 25e édition du forum « Investir dans l'industrie minière africaine ».

L'évènement a pour thème : « Soutenir le développement économique durable de l'Afrique ». Jean-Claude Kouassi, le ministre des Mines et de la Géologie, représente la Côte d'Ivoire à ce rendez-vous qui ferme ses portes ce 7 février.

Ce sera une occasion, pour le représentant de la Côte d'Ivoire, un pays qui s'est doté depuis 2014, de l'un des meilleurs codes miniers du continent, d'exposer la politique du pays sur ce sujet.

Au cours de ce forum, le ministre présentera également les potentialités, les objectifs et les perspectives du gouvernement ivoirien.

Aujourd'hui, selon les services de son ministère, Jean-Claude Kouassi prendra part à une journée de promotion minière au cours de laquelle il mettra l'accent sur les retombées des réformes entreprises dans le cadre de l'amélioration du climat des affaires en Côte d'Ivoire, un pays qui regorge d'importantes ressources minières (or, diamant, fer, manganèse, etc.).

Après l'ouverture officielle le 4 février, Jean-Claude Kouassi a accordé des audiences à plusieurs opérateurs miniers importants, notamment Glen Parsons, président directeur général de Awale Resources (Skira Gold), Caigen Wang, directeur projet Côte d'Ivoire de Tietto Minerals et Mark Bristow, président directeur général de Barrick.

Ce sont plus de 7000 délégués en provenance d'Afrique, d'Europe, d'Asie, d'Océanie, d'Amérique et de 320 compagnies et institutions exerçant dans le domaine minier qui prennent part à ce forum.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.