Afrique: BAD - Les financements en faveur de la Côte d'Ivoire ont augmenté de 280% de 2015 à 2018, selon Adesina

5 Février 2019

"Entre 2015 et 2018, en l'espace de trois (3) ans seulement, le financement de la Banque en faveur de la Côte d'Ivoire a augmenté de 280%, passant de 628 millions de dollars (361 066 697 160 de Fcfa) en 2015 à 1,8 milliard de dollars (1 034 904 546 000 de Fcfa).

C'est la révélation faite par le président de la Banque africaine de développement (Bad), Akinwumi Adesina. Il recevait ce mardi 5 février 2019 les ambassadeurs accrédités en Côte d'Ivoire, dans le cadre du déjeuner annuel 2019 en leur honneur.

Dans son discours, le premier responsable de la Banque africaine souligne que cette augmentation de l'appui au profit de la Côte d'Ivoire est " la hausse la plus forte jamais enregistrée dans l'histoire de la Bad ".

En termes de soutien à la Côte d'Ivoire, Akinwumi Adesina cite entre autres le financement accordé au gouvernement, dans de le cadre du développement des infrastructures à Abidjan, du domaine du transport urbain ainsi que la filière café-cacao.

Dans le secteur des transports aériens, 110 millions de dollars soit environ 63 244 166 700 de FCFA ont été également investis par la Banque " pour financer l'acquisition de nouveaux aéronefs par Air Côte d'Ivoire ".

Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi et Adesina, se félicite des relations entre la Côte d'Ivoire et son institution.

Il exprime d'ailleurs sa profonde gratitude au Président Alassane Ouattara et au peuple ivoirien pour le soutien qu'ils ne cessent d'apporter à la Banque.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.