Cote d'Ivoire: Dimbokro - Le maire et le président du conseil régional confiés aux mânes des ancêtres

5 Février 2019

"Soyez ces rois, qui construisent dans la forêt en chassant les animaux féroces. Travaillez dans la sagesse en vue de développer la région". Telle est la recommandation faite par la chambre des rois et chefs traditionnels de Côte d'Ivoire, représentée par Nanan Behingbé, au maire de la commune de Dimbokro, Bilé Diéméléou Amon Gabriel, et au président du conseil régional du N'Zi, Koffi N'Guessan. C'était le 2 février à l'esplanade de la Sitarail de Dimbokro.

Nanan Behingbé a investi les deux élus en les faisant asseoir, l'un après l'autre, sur des chaises royales, conformément à la tradition Akan. Il a souhaité que pendant ces cinq ans, ils soient des acteurs du renforcement de la cohésion sociale.

Prenant la parole, le maire Bilé Diéméléou a rassuré ses administrés quant à sa ferme volonté d'apporter sa contribution au développement de la commune. Il a ensuite appelé les fils et les filles de Dimbokro à l'union.

Le président du conseil régional du N'Zi, Koffi N'guessan, a, quant à lui, affirmé que cette manifestation conjointe atteste de leur détermination à unir tous les enfants de Dimbokro, Kouassi-kouassikro et de Bocanda, autour de l'idéal commun : apporter le bien-être social aux populations du N'zi. : "Nanan, votre message a été perçu et nous allons mettre en place une coordination des élus locaux. Celle-ci échangera sur les préoccupations des populations, afin de trouver des solutions idoines", a-t-il promis.

Le secrétaire général de préfecture de Dimbokro, préfet par intérim du département, Soro Sana, s'est adressé à la population en ces termes : « Le développement n'est pas ethnique, religieux, politique et n'a pas de couleur. Il a besoin de la contribution de tous les fils et de toutes les filles de la region".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.