Guinée: Pita en manque d'électricité

6 Février 2019

La préfecture de Pita est alimentée par les barrages de Pita et Kaleta de nos jours et en dépit de cette synchronisation, la ville a perdu ce qui faisait son charme : La stabilité de l'électricité.

Bah Ousmane Wayan citoyen de Pita en est dépité :

« Même la télévision seule ne peut pas s'allumer, les ampoules ordinaires, ça ne prend pas seules les ampoules économiques peuvent tenir. La desserte est très faible avec des coupures intempestives. »

Bah Lamine passe le plus clair de son temps à sa boutique mais à sa connaissance pas de service diurne en électricité :

« On a le courant qu'à 18 heures, c'est vrai que je passe plus de temps à mon lieu de travail et il n'y a pas d'électricité donc à mon sens le courant on ne l'a qu'à partir de 18h. »

Cette mauvaise fortune de Pita autrefois béni de son réseau électrique trouve une explication chez les responsables locaux de la guinéenne d'électricité.

Amadou Bailo Bah responsable du réseau estime que la fourniture est tributaire aussi au niveau des eaux qui ont connu une nette baisse sur le barrage de Kinkon d'où la nécessité de synchroniser les barrages de Kaleta et Kinkon pour faire face à la desserte des villes de Pita et Labé distantes d'une quarantaine de km.

Par ailleurs, le technicien a expliqué que l'opportunité d'une réunion entre les techniciens de Pita et leurs pairs de Labé est en étude pour voir comment desservir de façon équilibrée les deux villes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.