Monrovia accueille une rencontre sur la ZLECAf au profit du réseau des journalistes économiques pour l'Afrique de l'Ouest

5 Février 2019

Monrovia (Libéria) — Les travaux d'un atelier sur la Zone de Libre-échange Continentale Africaine (ZLECAf) au profit du réseau des journalistes économiques pour l'Afrique de l'Ouest ont été lancés Mardi à Monrovia, au Libéria, à l'initiative du Bureau sous régional pour l'Afrique de l'Ouest de la Commission Économique des Nations Unies pour l'Afrique (BSR-AO/CEA). Cette rencontre qui se tiendra du 05 au 07 février 2018 est organisée en collaboration avec le Gouvernement du Libéria et les Commissions de la Communauté économique des pays de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

L'objectif général visé par le BSR-AO/CEA à travers l'organisation de cette rencontre est de favoriser une meilleure compréhension de la ZLECAf de la part des médias de la sous-région ouest africaine en vue d'un meilleur plaidoyer pour sa ratification et sa mise en œuvre.

A travers cette stratégie qui consiste à s'appuyer sur des médias de la sous-région Afrique de l'Ouest, le BSR-AO/CEA cherche à impliquer activement ces journalistes dans les actions de plaidoyer en vue de la ratification et de la mise en œuvre de la ZLECAf.

Cet atelier qui durera trois jours se déroulera sous forme de présentations faites par des experts de la CEA, de la CEDEAO et des communicateurs indépendants sur la ZLECAf, ainsi que d'échanges d'informations et de vues entre les participants.

Pour le Vice-Ministre du Commerce et de l'industrie du Liberia, M. Wilfrid N. Bangura « L'organisation de cette de cet atelier pour les médias constitue une bonne nouvelle pour le continent africain ».

Pour sa part, le Commissaire en charge du Commerce et de la Libre Circulation, M. KONZI Tei a indiqué qu'une étude de la ZLECAf sur les Etats membres de la CEDEAO sous la supervision de la Commission est en cours et que les conclusions aideront à de prises de décisions substantielles aux restes des discussions. « La création d'un environnement sous régional sans frontières, ou les ressources sont disponibles et accessibles aux entreprises et aux personnes, reste un élément central de la stratégie de la CEDEAO en matière de prospérité partagée et de la vision d'une « CEDEAO des personnes » plutôt qu'une CEDEAO des Etats », a affirmé M. KONZI Tei.

Quant au Directeur par intérim du BSR-AO/CEA, Monsieur Bakary Dosso, il a affirmé que « le partenariat responsable et dynamique avec des médias de la sous-région devrait permettre un meilleur plaidoyer pour la ratification et la mise en œuvre de la ZLECAf, et d'assurer une meilleure visibilité et une meilleure diffusion de la mise en œuvre du plan communautaire de développement (PCD) de la CEDEAO, des objectifs de développement durables (ODD) et de l'Agenda 2063 de l'Union Africaine. »

Ces journalistes, à travers ce réseau, auront pour mission de produire des articles et des émissions sur la ZLECAf, d'assurer la couverture médiatique des événements majeurs de la CEA en Afrique de l'Ouest (Comité intergouvernemental d'experts, réunions ad-hoc de groupe d'experts, Mécanisme de coordination sous régional, rencontres régionales, etc), de soutenir les actions de plaidoyer et de diffuser plus largement les résultats et recommandations issus des activités de la CEA en Afrique de l'Ouest.

Cette réunion se deroule en présence de 33 journalistes du Bénin, du Burkina Faso, du Cabo Verde, de la Côte d'Ivoire, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée, de la Guinée Bissau, du Libéria, du Mali, du Niger, du Nigéria, du Sénégal, de la Sierra Léone et du Togo.

Note aux rédacteurs

Le Bureau Sous-Régional pour l'Afrique de l'Ouest de la Commission Économique des Nations Unies (CEA/BSR-AO) est un des cinq bureaux sous-régionaux d'Afrique. Situé à Niamey, Niger, la CEA/BSR-AO couvre l'ensemble des 15 États membres de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO): le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte-d'Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée-Bissau, la Guinée, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo.

Les efforts de la CEA/BSR-AO sont orientés vers le renforcement de la coopération et de l'intégration sous-régionale en Afrique de l'Ouest, alignées sur les priorités de l'Union Africaine, les articulations du Nouveau Partenariat pour le Développement de l'Afrique (NEPAD), et les objectifs internationaux de développement dont ceux énoncés dans la Déclaration du Millénaire. La CEA/BSR-AO coordonne aussi la position des États membres sur diverses questions de développement économique et social. La CEA/BSR-AO travaille en partenariat étroit avec les institutions chargées de faciliter le regroupement économique sous-régional, à savoir la CEDEAO et l'Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), ainsi qu'avec les institutions intergouvernementales sectorielles, le secteur privé et les organisations de la société civile.

Pour plus d'informations, veuillez contacter : Tahirou Gouro, Chargé de Communication, CEA- BSR/AO Email : gouro2@un.org.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.