6 Février 2019

Cameroun: Crise anglophone - Des voitures brûlées à Buéa

Photo: lepays
Soldats américains au Cameroun

Des tirs à l'arme lourde ont été entendus ce mercredi matin à Buéa, capitale régionale du sud-ouest au Cameroun.

Selon des témoins que la rédaction de camer.be a pu joindre par téléphone, plusieurs dizaines des séparatistes anglophones armés ont pris très tôt le quartier Bonduma où ils ont incendiés des voitures avant d'être stoppés net par les forces de l'ordre

D'autres tirs ont eu lieu au quartier Muea, ont indiqué nos sources.

Selon toujours un habitant de Buéa, la ville "est maintenant fortement militarisée après la découverte des restes d'un soldat décapité non loin du conseil d'administration de la GCE à Sandpit". Information qui n'a pas encore été confirmée ou informée par les autorités militaires locales.

Les séparatistes ont interdit toutes activités dans les régions du sud-ouest et du nord-ouest du 5 au 14 février, ce, dans le but de perturber les activités liées à la célébration de la fête de la jeunesse du 11 février prochain

Cameroun

Crise anglophone - Un avocat de la défense de Sisiku Ayuk Tambe et compagnie enlevé ce jour à Bamenda

L'avocat Sang George a été enlevé par un groupe d'hommes non identifiés tôt ce… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.