6 Février 2019

Afrique de l'Ouest: Une autoroute pour relier Abidjan et Lagos via Accra, Lomé et Cotonou

Le corridor Abidjan-Lagos pourrait céder la place entre 7 et 10 ans à une autoroute reliant les grandes capitales situées sur cette itinéraire.

C'est ce que renferme un accord portant sur l'étude technique et les aspects de mise en œuvre et d'exploitation d'une autoroute de 1.000 kilomètres reliant Abidjan à Lagos, via le Ghana, le Togo et le Bénin, signé lundi dernier entre la Banque africaine de développement (BAD) et la Commission de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Selon cet accord, il sera question d'une autoroute à 6 voies. Finalité de ce projet, c'est de rendre encore plus facile les échanges, les activités commerciales transfrontalières mais aussi et surtout, renforcer l'intégration et à lutter contre la pauvreté dans l'espace CEDEAO.

Pour information, en attendant une date fixe pour le lancement des travaux, la BAD selon le contrat aura à apporter 12,6 milliards de dollars comme sa part du financement lors que l'Union européenne devra mettre à disposition, une enveloppe de 9,1 milliards de dollars.

Nigeria

Troisième marche du podium pour le Nigeria

Au bout d'un match sans rythme, le Nigeria s'est classé troisième de la CAN, pour la 8e fois, en battant… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.