Afrique: L'Union africaine émet des réserves sur le projet de lancement de l'initiative Spotlight Africa prévu le 9 février 2019 en marge du Sommet des Chefs d'État et de gouvernement

Photo: AU
Le Président Paul Kagame au 30ème Sommet de l'Union Africaine, du 22 au 29 Janvier 2018.

Dans un document exclusif en possession de Confidentiel Afrique, la Commission de l'Union africaine présente ses compliments à tous les Etats membres de l'UA et à l'honneur de se référer à l'invitation faite aux Etats membres d'assister au lancement de l'Initiative Spotlight qui devait se tenir le 09 février prochain dans l'antre du Center Conférence d'Addis Abeba.

Ce sont 8 États africains qui ont adhéré à ce projet de lancement qui devrait mobiliser des financements de 500 millions de dollars du guichet de l'Union européenne en faveur de ces pays, affirme une source anonyme à Confidentiel Afrique. » La Commission de l'UA souhaite notifier à tous les États membres qu'elle a exprimé des réserves quant à son association à l'invitation au lancement de l'Initiative Spotlight. La Commission souhaite en outre informer tous les États Membres qu'elle n'a pas participé à la conceptualisation, à la conception et à l'élaboration de l'Initiative Spotlight et du document de projet intitulé Document de programme régional pour l'Afrique, qui contient de multiples références aux lesbiennes, gays, bisexuels, trangender et intersexuels (LGBTI) » lit-on dans un document de l'UA.

La Commission est gravement préoccupée par le fait que le libellé du descriptif de projet n'est pas conforme au libellé négocié sur la santé et les droits sexuels et génésiques et l'orientation sexuelle, qui a été négocié dans les principaux documents d'orientation de l'Union africaine tels que le Protocole à la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples sur le droit des femmes en Afrique (Protocole de Maputo, Déclaration d'Addis Abeba sur la population et Sommet européen Union africaine - Europe 2017, tenu sous le thème : investir dans la jeunesse pour accélérer le développement durable et le groupe inclusif

La Commission souhaite informer tous les Etats membres que cet événement n'est pas une manifestation officielle de la 32ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union africaine, et que l'Union africaine et la Commission n'assisteront en aucune manière au lancement de Spotlight. En clair, la forme pédagogique de communication et la méthode de faire ont changé de ligne avec un fort ancrage de prendre au sérieux les écosystèmes trans-géopolitico-stratégiques qui peuvent dénaturer la bonne marche de la vision de l'Union africaine. Un grand pas franchi par le Tchadien Moussa Faki Mahamat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.