Gabon: Formation high tech - Challenge 24h chrono à l'Ecole 241

6 Février 2019

Faisant désormais partie intégrante du programme de l'Ecole 241, le deuxième challenge 24h chrono s'est récemment tenu au sein de cet établissement high tech. Les apprenants ont été soumis à deux défis : réaliser un site de modification des photos et un réseau social pour les entrepreneurs.

Intégré désormais dans les us de l'Ecole 241, le challenge « 24h chrono » s'est déroulé du vendredi 1er au samedi 2 février. Cette fois-ci, les apprenants devaient réaliser le prototype d'un site de production de photos vectorisés et mixtes et un réseau social pour connecter et fédérer les entrepreneurs dans le but de créer des opportunités d'affaires.

Les structures porteuses de ces projets étaient Mexhilus. Ymc et Ogooué Labs, abri de la formation. Le prototype Mexhilus.ymc est la réalisation d'un concept de design, de modification de photos avec des motifs des pagnes africains, dénommé Gabonise me. Ogooué Labs, quant à elle, porte au travers de ce réseau social, une vision de connexion de tous les entrepreneurs gabonais actifs sur le territoire et partout dans le monde.

Après une nuit blanche d'échanges d'idées, de code et de préparation au pitch, les équipes ont présentés leurs projets devant un jury exigeant, pour ressortir deux vainqueurs. Ce fut donc les équipes 3 pour Ogooué Labs et 7 pour Mexhilus. Ymc qui furent retenues. « C'est toujours une expérience enrichissante de vivre de tels challenges. Nous serons de véritables soldats au sortir d'ici », s'est exclamée Grâce, membre de l'équipe 7. L'on peut dire qu'une véritable communauté d'entrepreneurs se prépare au Gabon.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.